Mamou, syndicatC’est dans la nuit d’hier à aujourd’hui (dimanche 17 janvier 2016), aux environs de 3 H, que de chaudes disputes ont commencé entre un chauffeur de taxi Renault 21 en provenance de Coyah et un de ses passagers, a constaté Guineematin.com à travers une collaboratrice qui cherchait à se rendre à Labé.

« Ils (les chauffeurs) n’ont aucun respect pour le passager », s’est énervé Kann Amadou Sadio, l’une des personnes à bord du véhicule, en, même temps un protagoniste.

Selon les informations recueillies  sur place, la non franchise du chauffeur originaire de Bouliwel, sur son lieu de destination serait à l’origine de ce conflit.

Au moment de l’embarquement à Coyah, le chauffeur aurait dit à certains passagers qu’il se rendait directement à Labé. Alors qu’en réalité, il devait se limiter à Dalaba où il était censé livrer des marchandises qu’il transportait. C’est à leur arrivée à Mamou, précisément à la conserverie, que le secret du chauffeur a été découvert. Car, il a tenté d’être en contact avec le propriétaire de la marchandise qui se trouve à Mamou. Malheureusement, celui-ci était injoignable. C’est ainsi que le chauffeur a donc décidé de rester à Mamou jusqu’après avoir eu les nouvelles de son contact. Une chose qui aurait frustré certains passagers qui accuse le chauffeur de les avoir roulés dans la farine.

Déçu donc de l’attitude du chauffeur, l’un a refusée de payer le conducteur sous prétexte que ce dernier n’a pas honoré ses engagements. En revanche, rien ne le contraint lui non plus à le faire.

Il a donc fallu l’intervention des syndicats pour trouver un compromis et rapprocher les deux protagonistes. Une approche qui n’a pas été du goût de Kann Amadou Sadio, le passager. Ce dernier n’a pas tardé de fustiger l’attitude de ces syndicats, car dit-il, ce sont eux, qui encouragent ces genres de pratiques néfastes.

Comme pour se solidariser à son confrère, Moussa Mamou Bah, chauffeur, a pour sa part expliqué cette polémique par la pauvreté, le manque de travail et la rareté des passagers.

De Labé, Yayé Aïssata Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 620 03 66 65

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin