Cellou Dalein Diallo à l'UFDG.jpg1A l’occasion de l’assemblée générale ordinaire de son parti, ce samedi 23 janvier 2016, le leader de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, a essayé de rassurer ses militants et sympathisants qu’il « n’y a pas de crise à l’UFDG et il n’y en aura pas », a appris Guineematin.com, à travers un de ses reporters qui était au siège.

« Militants et sympathisants de l’UFDG, beaucoup s’interroge ! On dit qu’il y a une crise au sein de l’UFDG. La presse est là, il n’y a pas de crise à l’UFDG. On se pose la question : mais pourquoi le président ne dit rien ? Mais, je suis serein, il n’y a pas de crise à l’UFDG. Les militants sont mobilisés et déterminés à lutter pour les valeurs que nous avons toujours défendues : la justice, la démocratie et l’Etat de droit. Nous nous inscrivons dans l’opposition. On ne peut pas aller soutenir les politiques que nous dénonçons, la mauvaise gouvernance qui est aujourd’hui appliquée par le gouvernement actuel. Vous avez vu ici comment les militants sont déterminés. Donc, on ne peut pas paniquer », a-t-il entamé.

Pour le chef de file de l’opposition, personne ne pourra détruire l’UFDG d’où sa sérénité depuis que les gens ont commencé à parler d’une crise de confiance entre lui et son vice-président du parti, Bah Oury, attendu demain à Conakry.

« Partout où vous passez dans le monde, dites que vous êtes militants de l’UFDG, vous serez logé, nourri et entretenu. Ces gens là sont désintéressés, ils veulent que leur pays soit un pays de droit, un pays où les règles et les principes de la démocratie sont respectés. Un pays où l’égalité des citoyens est assurée ainsi que leur sécurité. Cette force, pendant 5 ans, monsieur Alpha Condé a cherché à la détruire. Personne ne peut la détruire. Donc, moi, je suis serein. On fait de la publicité, la crise à l’UFDG, c’est l’éclosion ! L’UFDG n’éclatera pas, vous étiez là. Nous allons travailler pour renforcer l’unité et la cohésion au sein du parti », a promis Cellou Dalein Diallo, sous les ovations du public militant.

A rappeler que depuis l’annonce du retour du vice-président, Bah Oury à Conakry, des bruits courent sur une éventuelle éclosion de ce principal parti de l’opposition.

Ci-dessous, la version audio du discours du président de l’UFDG, ce samedi 23 janvier 2016 :

Mamadou Alpha Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin