Bah oury et sécuritéC’est à 11 heures 48 minutes que le fondateur et premier vice-président de l’UFDG est arrivé au siège national de l’UFDG, rapportent les reporters de Guineematin.com qui sont sur place. A l’arrivée de Bah Oury et ses accompagnateurs, une forte bousculade a été enregistrée entre les bodyguards de l’exilé et ceux de son président, Cellou Dalein Diallo, trouvés sur place.

Il a été demandé à la foule de rester dehors puisqu’il n’y a plus de place au siège. Mêmes les journalistes ont du mal à se frayer une place. Une sainte pagaille se vit actuellement (11H 55′) au siège de l’UFDG où il y a un vrai débordement…

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin