Mamadou Mansaré, CNTGComme on le sait, les négociations entre le gouvernement guinéen et le syndicat n’ont pas abouti comme on l’espérait, ce mercredi 27 janvier 2016. Au ministère de la Fonction publique, les acteurs espèrent se retrouver de nouveau vendredi.

A la sortie de la salle de négociation, c’est monsieur Mamadou Mansaré, le secrétaire général de la CNTG, qui a parlé à la presse au nom du syndicat :

« Heureusement que vous avez été là, vous avez été des témoins oculaires. Les négociations ont étés très houleuses. On n’est pas parvenu à s’entendre. Ils nous ont fait des propositions que nous n’avons pas acceptées pour le moment. Donc, ils nous ont dit de leur donner  48 heures pour se concerter et nous, à notre tour, nous allons rendre compte à nos mandants. Et, on s’est quitté sur le principe que le vendredi, ce sera la résolution finale. Et, nous vous disons avec détermination, vendredi sur le problème de carburant, nous aurons une solution finale ; faute quoi, nous utiliserons tous nos droits », a dit El hadj Mamady Mansaré , secrétaire général adjoint de la CNTG.

Répondant à la question d’un journaliste sur le prix proposé par le gouvernement, le porte parole des syndicalistes a répondu : « C’est un secret des négociations. Il faut accepter d’attendre le vendredi ».

A rappeler que le gouvernement était représenté par les ministres du commerce, du Budget et celui de l’Enseignement technique.

A suivre !

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin