Comment l’aéroport de Conakry réagirait à une crise ? La France entraîne nos agents

Aéroport.jpg1Un exercice de gestion de crise a été organisé pour la première fois, ce vendredi 28 janvier, à l’aéroport international de Conakry-Gbessia. Les unités de sapeurs-pompiers, de la protection civile, de la police, de la gendarmerie, des forces armées, ainsi que les employés de la SOGEAC (Société de gestion de l’aéroport de Conakry) ont été mobilisés pour faire face à l’hypothèse d’un accident majeur.

Pendant que sur le tarmac, ceux qui jouaient le rôle des blessés étaient évacués, le Capitaine Holzmann, de la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris (BSPP), contrôlait le déroulement de l’exercice au poste de commandement de crise.

Aéroport.jpg0M. l’Ambassadeur de France en Guinée et en Sierra Léone, Bertrand Cochery, qui a assisté à l’intégralité de l’exercice, aux côtés de M. le Ministre d’État chargé de la Sécurité et de la Protection Civile, maître Abdoul Kabele Camara, et de M. le Ministre d’État chargé des transports, Oyé Guilavogui, a salué l’engagement et la qualité du travail fourni par tous ceux qui ont participé à cet exercice. « Tous les enseignements devront en être tirés, pour disposer d’un cadre d’intervention efficace dans l’éventualité d’une situation de crise », a-t-il précisé.

Le service de communication de l’ambassade de France en Guinée

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS