Cellou dalein Diallo au siège de l'UFDGS’adressant à ses militants fortement mobilisés ce samedi 30 janvier 2016 au siège de l’UFDG, le chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo, a désapprouvé la mesure prise par le gouvernement visant à interdire l’importation des véhicules d’occasion dans notre pays, a appris Guineematin.com, à travers ses deux reporters qui étaient au siège.

Selon le leader du parti de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), cette mesure prise par le gouvernement n’est pas sans conséquence pour les citoyens, notamment les pauvres : « Je vous ai parlé des conséquences qu’on ne manquera pas de ressentir sur le coût du transport avec cette décision inopportune d’interdire l’importation des véhicules de plus de 8 ans. Nous sommes une économie sous développée où, 56% des Guinéens vivent avec moins de 1,25 dollars. Aucune disposition n’est prise pour favoriser l’importation des véhicules neufs », a-t-il entamé.

Pour Cellou Dalein Diallo, c’est une interdiction faite sans mesure d’accompagnement pour éviter que le secteur de transport ne sombre en rendant encore plus cher les frais de déplacement des citoyens : « On aurait pu donner un congé fiscal aux importateurs de bus pendant au moins un an pour que le parc se renouvelle facilement. Il n’y a aucune disposition prise pour accorder des crédits aux transporteurs pour qu’ils puissent renouveler leur parc. On se lève un matin pour dire qu’on ne veut plus voir ça. Non ! Il faut des mesures d’accompagnement », a-t-il ajouté.

Selon le chef de file de l’opposition guinéenne, si on juge que la mesure d’interdiction est utile, elle peut contribuer à l’amélioration à l’environnement et à la qualité du transport, en ce moment on demande  ce qu’il faut faire pour soulager les pauvres.

« Il y en a qui ne peuvent aller que dans les ‘’Magbanas’’ (mini bus : ndlr). Et lorsque les propriétaires des Magbas ne pourront pas renouveler leur parc parce qu’ils ne peuvent pas importer des bus neufs, il n’y a aucun dispositif pour leur faire du crédit, réduire les taxes, qu’est-ce qu’ils vont faire ? Le coût d’entretien de ces Magbanas va augmenter, l’offre du transport va baisser et les prix vont augmenter. Ce sont des règles très élémentaires ça !», a-t-il dénoncé.

Enfin, Cellou Dalein Diallo a annoncé aux Guinéens une année 2016 très difficile à cause de la mauvaise gouvernance du Président Alpha Condé : « Nous devons nous attendre à une année 2016 difficile. Ce n’est pas parce qu’il y a eu baisse du prix des matières premières.  Mais, c’est parce qu’il y a eu une mauvaise gestion pendant les 5 ans de monsieur Alpha Condé. Les conséquences, c’est nous les consommateurs qui allons les payer », a-t-il conclu.

Mamadou Alpha Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin