Croix rougeComme nous l’écrivions précédemment, un conducteur de taxi, Alya Keita, a perdu la vie dans la soirée de ce mercredi 03 février 2016, au quartier Kaporo ; alors qu’il transportait des passagers de Kaporo-rails pour Kaporo-marché, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters qui s’est rendu sur place.

« Nous avons regardé le match avec lui », ont confié les amis du défunt que le reporter de Guineematin.com a interrogé au lieu du décès.

Selon des chauffeurs de taxi rencontrés à Kaporo-Soloprimo, lieu du décès (sur la route), Alya Keita a regardé le match de la demi-finale du CHAN où le syli local a perdu contre les léopards du Congo dans un café de Kaporo-rails avant d’embarquer des passagers pour Kaporo-marché que le destin ne lui permettra pas d’atteindre.

En cours de route, le chauffeur a eu un malaise et vomi du sang. Ses passagers sont descendu, il est monté sur la banquette arrière où il a fait sa dernière expiration. La Croix-Rouge a été contactée et fait au moins deux heures avant d’arriver pour conduire le corps au CTE de Nongo. Entre-temps, la police a sécurisé les lieux et empêché tout contact avec le corps.

Selon l’épouse du défunt, Adama Doumbouyah, âgée de 21 ans, son mari avait également vomi du sang hier chez eux, au quartier Yembenyah, commune de Ratoma.

Transporté au CTE de Nongo par la Croix-Rouge, le corps a été prélevé pour un test dont les parents ont attendu vainement le résultat cette nuit. Ils rentreront à la maison après 21 heures sans savoir si le défunt a ou pas la redoutable maladie à virus Ebola dont la Guinée a célébré la fin le 28 décembre 2015.

Très soucieuse de la cause de la mort de son époux, la femme du défunt a appelé le Centre du Traitement d’Ebola sitôt qu’elle est arrivée à domicile. Mais, le CTE a dit n’avoir toujours pas de résultat…

 

A suivre !

Abdoulaye Oumou Sow pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin