russe GamEvacCombiDans la journée d’hier, mercredi 03 février 2016, une mission du ministère russe de la Santé a conféré avec les membres de la Coordination nationale de lutte contre le virus Ebola sur le nouveau vaccin russe « Gam Evac Combi ». La rencontre qui s’est tenue au siège de la Coordination s’est déroulée en présence du représentant de Rusal en Afrique, monsieur Pavel Vaciliev, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Pendant près de deux heures d’échange, les médecins russes ont expliqué à leur homologue guinéen, notamment au Docteur Sakoba Keita et son équipe, la composition chimique du nouveau vaccin « Gam Evac Combi « , découvert en Russie, en vue d’une éventuelle collaboration avec la Guinée.

Au sortir de ce huis clos, le Docteur Sakoba Keita, coordinateur national de la riposte contre ebola se dit confiant de l’apport souhaité par la Fédération de Russie.

russe 1‘’ Notre entretien d’aujourd’hui portait sur le nouveau vaccin découvert par la Fédération de Russie. Cette délégation qui séjourne dans notre pays a exprimé sa volonté d’être à nos côtés pour mettre ce vaccin à notre disposition. Nous étions entre techniciens pour apporter notre appréciation sur la qualité du dit vaccin et la nature de ce nouveau produit’’ a indiqué le coordinateur nationale de la lutte contre Ebola.

Selon le Dr Sakoba Keita, coordinateur national de lutte contre Ebola la partie guinéenne a exigé aux médecins russes le protocole du vaccin ; c’est à dire les documents qui vont guider l’implémentation de ce vaccin dans notre pays et l’approbation de l’organisation mondiale de la santé. « C’est pour que la Guinée puisse examiner dans quelle zone et dans quelle condition nous pourrons implémenter ce nouveau vaccin en Guinée. Donc, ils (ndlr : les russes) ont donné  un délai de 6 à 7 jours pour pouvoir mettre ces documents à la disposition des guinéens pour améliorer notre connaissance. Et, en même temps, nous attendons l’avis de non objection de l’OMS afin que nous puissions donner notre avis sur l’implantation en Guinée ou non », a-t-il expliqué.

Le vaccin « Gam Evac Combi », uniquement réservé contre Ebola, a déjà été testé dans les deux phases (primates et personnes volontaires) en Russie et les résultats se sont avérés concluants avec  des effets secondaires négligeables, ont expliqué les médecins russes. « Nous sommes pressés de rentrer en possession de ce vaccin pour le comparer aux vaccins que nous possédons », dira en outre le Dr. Sakoba.

Pour sa part, le professeur académicien, Alexandre Leonidovich Gintsburg, expert russe, visiblement satisfait de cet échange avec les médecins guinéens, dit avoir reçu des informations très utiles concernant l’enregistrement des vaccins en République de Guinée. « Nous avons fixé les délais concrets de la présentation de toutes les informations nécessaires pour ça. Nous avons établi tous les contrats avec la partie guinéenne en ce qui concerne la précision des genres d’information et de documentation qu’il faudra présenter pour ces procédures là. Sa nous rend très confiant, nous ferons en sorte que la République de Guinée dispose du vaccin pour la lutte contre Ebola dans les plus brefs délais. Autant que je sache, le ministre de la santé de la Fédération de Russie sera à Genève le 15 février et va présenter le vaccin à l’organisation mondiale de la santé », conclura t-il.

À rappeler que cette délégation de la Russie qui séjourne dans notre pays depuis le dimanche dernier est conduite par le vice ministre russe  de la santé  Serguei Kraevoi.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin