DinguirayeAprès deux ans de trêve sociale, le syndicat des travailleurs de la Société Minière de Dinguiraye (SMD) menace d’aller en grève à partir de la semaine prochaine, si leurs revendications ne sont pas prises en compte, a appris Guineematin.com dans la journée de ce jeudi 4 février 2016.

Selon un responsable syndical qui a parlé à Guineematin, ils réclament entre-autres 75 pour cent de revalorisation salariale, le rétablissement des employés rétrogradés, mais aussi le départ de madame Anna Bidchekhy, responsable administrative de la SMD.

Le secrétaire général du syndicat des travailleurs, monsieur Momo Bangoura, joint au téléphone par Guineematin.com, a expliqué : « si vous vous souvenez, il y a de cela deux ans, on avait amorcé un mouvement social sur les mêmes points de revendication et on avait suspendu aussitôt ce mouvement. Mais, cette fois, nous comptons aller jusqu’au bout. Les points sont toujours les mêmes : la revalorisation salariale, le rétablissement de nos collègues qui ont été injustement rétrogradés et maintenant le départ de madame Anna Bidchekhy », a précisé le secrétaire général du syndicat des travailleurs.

Au cours de son échange avec un reporter de Guineematin.com, monsieur Momo Bangoura a annoncé qu’une délégation de l’USTG-Conakry est attendue à Dinguiraye pour participer aux négociations. « Quand on a commencé la négociation avec la direction, on avait demandé une augmentation de 125 pour cent. Mais, on est redescendu à 65 pour cent. Et, eux aussi, de 1,5 pour cent, ils ont remonté à 10 pour cent. Donc, on pouvait tomber d’accord sur un pourcentage. C’est ainsi que, lors de la rencontre, madame Anna Bidchekhy a fait signer au directeur un bout de papier demandant de ne pas dépasser les 10 pour cent de revalorisation tandis qu’on attendait plus. A ce jour, nous restons sur notre position. Et, on attend la délégation de l’USTG, en provenance de Conakry, pour participer aux négociations », a dit le syndicaliste.

Par ailleurs, selon des informations confiées à Guineematin.com, une délégation de l’inspection du travail est arrivée à Dinguiraye dans l’après-midi de ce jeudi 4 février 2016, aux environs de 15h pour essayer de trouver un terrain d’entente entre les travailleurs et la direction générale de la société minière de Dinguiraye (SMD).

Enfin, les informateurs de Guineematin.com ont également annoncé un contingent des forces de sécurité, en provenance de Siguiri, et qui ont déjà rallié la zone aurifère de Dinguiraye pour tenter de dissuader les grévistes.

A suivre !

Mamadou Mouctar Barry pour Guineematin.com

Tél. : 621 607 907

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin