Syndicat LabéLes travailleurs mobilisés à l’amphithéâtre de Labé se succèdent actuellement au micro pour mettre les leaders syndicaux en garde contre toute tentative de trahison à l’occasion de ce mouvement de grève qui se prépare, a constaté sur place un correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Depuis pratiquement 1 heure, la parole est aux travailleurs mobilisés à l’amphithéâtre de Labé sur invitation des leaders locaux de l’Inter centrale syndicale, CNTG-USTG. Tous ceux qui ont déjà pris la parole ont affirmé vouloir soutenir l’initiative visant à déclencher une grève générale illimitée à partir du 15 février 2016, mais redoutent une nième trahison de la part des leaders syndicaux. Ces derniers ont été ouvertement accusés de suspendre unilatéralement le mot d’ordre de grève sans l’avis de la base et à tour de billets de banque.

Certains demandent même aux travailleurs d’envisager des dispositions permettant de faire remplacer les élus syndicaux même en pleine crise si ces derniers se hasardent à suspendre le mot de grève pour des intérêts égoïstes.

De l’amphithéâtre de Labé, Idrissa Sampiring Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin