Bah Oury« En changeant de vision et de stratégie politique, nous exhortons notre frère Bah Oury à créer ou à rejoindre un autre parti qui partage la même vision que lui. Dans ce cas, si notre frère est résolu sur le chemin long chemin de réconciliation, de l’ouverture et de l’apaisement comme le voulait notre feu président Georges Gandhi Faraguet Tounkara alors l’UGDD lui ouvre largement ses portes pour qu’ensemble nous travaillons sur le changement de mentalité en Guinée dans l’optique de la formation de la troisième voie pacifique alternative, future première force politique de la Guinée nouvelle », a notamment indiqué monsieur Keamou Bogola HABA, Président du Congrès de l’UGDD.

Guineematin.com vous propose, ci-dessous, l’intégralité du message que monsieur Bogola Haba a posté dans la matinée de ce vendredi 5 février 2016 sur sa page et proposé à Guineematin.com

L’exclusion légitime du frère Bah Oury chez l’UFDG est l’une des conséquences politiques de l’esprit nouveau de la réconciliation nationale. Dans ce cas, il a logiquement sa place au sein de l’UGDD de feu Georges Gandhi Faraguet Tounkara .Ensemble et avec humilité, nous pouvons faire quelque chose ensemble pour faire de la démocratie participative apaisée une réalité politique en Guinée. S’il est vraiment dans l’esprit d’ouverture, ce n’est pas nécessaire pour lui de combattre l’UFDG ni de créer un nouveau parti politique, il a sa place chez nous.

Quand la vérité et la force de la démocratie participative apaisée nous transforment, nous devenons une autre personne et c’est toute la société qui gagne.

  1. Lorsque Paul de Tache, le persécuteur numéro un des apôtres de la foi et de la paix fut transformé en apôtre de la paix après avoir connu la vérité de l’amour du Christ, il f ut l’un des meilleurs apôtres artisan de la paix après le prince de la paix.
  2. Lorsque le frère Mamadou Cellou Dalein Diallo avait fait la paix avec son frère Moussa Dadis Camara en 2015, des extrémistes de la politique politicienne des deux camps avaient crié au scandale politique et l’UGDD avait fortement apprécié ce rapprochement qui a sauvé des vies et fait tomber des préjugés de haines.
  3. Lorsque notre frère Bah Oury s’approche de son ancien ennemie juré Alpha Condé et devient un pasteur de la démocratie participative apaisée, l’UGDD est aux anges et son feu président Georges Gandhi Faraguet Tounkara dort en paix dans sa tombe.

Mais ce changement doit naturellement avoir des conséquences politiques car le racheté ne jouera plus le même rôle attendu de lui par les conformistes de sa famille qui trouve ce changement à 360 degré anormal.

En devenant en 2016 un apôtre de l’ouverture , de la paix et de la démocratie participative apaisée après des périodes de radicalisation politique sous fonds de manipulation politique et ethnique entre 2009 à 2015, il est tout à fait normal que notre frère Bah Oury devienne politiquement une autre personne née de nouveau qui joue un rôle différent alors que certains extrémistes aimaient bien le voir dans son rôle ancien de violent , de persécuteurs des modérés et de défenseur numéro 1 de la cause ethnique de son groupe…

Pourtant ,le 14 Janvier 2016 , au palais du peuple , nous avions eu l’humilité d’exhorter le chef de file de l’opposition et de la mouvance à l’endurance et l’esprit d’ouverture sur ce qui adviendra politiquement avec le retour des exilés et l’élargissement des prisonniers politiques car la conséquence naturelle de la réconciliation nationale sera LA RECOMPOSITION DE LA CLASSE POLITIQUE.

En changeant de vision et de stratégie politique, nous exhortons notre frère Bah Oury à créer ou à rejoindre un autre parti qui partage la même vision que lui. Dans ce cas, si notre frère est résolu sur le chemin long chemin de réconciliation, de l’ouverture et de l’apaisement comme le voulait notre feu président Georges Gandhi Faraguet Tounkara alors l’UGDD lui ouvre largement ses portes pour qu’ensemble nous travaillons sur le changement de mentalité en Guinée dans l’optique de la formation de la troisième voie pacifique alternative, future première force politique de la Guinée nouvelle.

Keamou Bogola HABA

Président du Congrès de l’UGDD

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin