Elhadj Mohamed Koulah DialloLes journalistes guinéens sont très attristés et révoltés après l’assassinat d’un des leurs, Elhadj Mamadou Koula Diallo, au siège de l’UFDG hier, vendredi 06 février 2016. Après la mobilisation à la morgue de l’hôpital national Donka où il y avait le corps, hier soir, la journée de ce samedi a commencé par un regroupement des journalistes et responsables des médias.

C’est donc en groupe que les confrères de Elhadj Mamadou Koula Diallo sont arrivés à la famille pour la présentation des condoléances. Au-delà du père de la victime- qui a pris de l’âge et qui n’est pas bien portant- et tous les autres membres de la famille, c’est l’arrivée de l’épouse du défunt (qui était en séjour à Kindia) qui a ému les uns et les autres dans la maison mortuaire.

Après la famille du défunt, les journalistes et employeurs des médias se dirigeront vers la brigade de recherche de Kipé avant d’enchaîner les réunions.

Pendant ce temps, d’autres journalistes se réunissaient à la maison de la presse pour initier des actions à mettre en place pour exiger des enquêtes sérieuses sur cet assassinat.

Entre autres, les journalistes ont décidé d’organiser une marche le lundi prochain et tiennent à une journée sans presse. En attendant la validation de cette journée sans presse par les différentes associations, un comité d’organisation de la marche est mis en place et les préparatifs ont déjà commencé.

Par ailleurs, l’employeur du défunt, Ibrahima Sory Traoré de Guinee7.com, en concertation avec la famille, a annoncé la levée du corps à l’hôpital national Ignace Deen, à 12 heures, et l’enterrement à 14 heures Tu, au quartier Soloprimo.

Paix à l’âme de notre ami et collègue, amen !

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin