RPG, Lansana Komara et Elhadj Ahmed Tidjane TraoréA l’assemblée générale ordinaire de ce samedi 13 février 2016, c’est le ministre conseiller à la présidence de la République qui a exprimé la position du parti au pouvoir, le RPG arc-en-ciel, sur la grève générale et illimitée que le syndicat compte déclencher dès ce lundi. Pour monsieur Traoré, tout le monde doit supplier les syndicalistes à surseoir à cette grève jusqu’après le séjour en Guinée d’une mission des institutions financières internationales.

Guineematin.com vous propose, ci-dessous, l’essentiel des propos du ministre Conseiller, Elhadj Ahmed Tidiane Traoré, face aux militants du parti présidentiel.

Le premier syndicaliste est monsieur Alpha Condé, car dès son accession au pouvoir, conscient que le salaire des travailleurs est petit, il a augmenté le salaire des fonctionnaires de 40% et fixé le  SMIG à 440.000 GNF. Avant son accession au pouvoir, notre pays était plongé dans un puits. Aujourd’hui, il est parvenu à relancer notre économie, surtout avec le PPTE.

À la fin de ce mois, une délégation de la banque mondiale doit venir dans notre pays. Et, c’est en ce moment là que les syndicats veulent plonger notre pays dans cette situation qu’on ne souhaite, donc je vous supplie, disons à nos frères syndicalistes de suspendre cette grève, après cette période, s’il n’y a pas eu accords ils pourront y aller en grève.

Aujourd’hui d’ailleurs, après notre assemblée générale, le bureau politique du RPG au grand complet ira rencontrer les syndicats afin de les supplier de suspendre pour l’instant à leur mot de grève.

Propos recueillis au siège du RPG par Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin