Sidya Touré, président de l'UFR.jpg 1Le haut représentant du chef de l’Etat parviendra-t-il à empêcher la grève ? Sidya Touré veut jouer sa partition dans la menace de grève générale et illimitée brandie par l’inter central CNTG-USTG. L’ancien opposant devenu haut représentant du chef de l’Etat, annonce une réunion dans sa résidence au Quartier Minière avec le syndicat demain, dimanche 14 février 2016, veille du déclenchement de la grève, a appris Guineematin.com de certains syndicalistes.

A rappeler que le Premier ministre a échoué sa tentative de négociation comme d’ailleurs les autres ministres qui pilotaient les négociations jusque-là. Selon des syndicalistes qui ont parlé à Guineematin.com, aucune nouvelle proposition n’a d’ailleurs été faite au syndicat par Mamady Youla.

Bref, si Sidya Touré parvient à empêcher la grève, ce serait un excellent baptême de feu pour le haut représentant dont on ignore toujours les attributions, ni sa véritable mission.

A suivre !

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin