Sidya Touré et Baïdy AribotBaïdy Aribot n’a pas trop aimé la titraille de Guineematin.com sur « l’échec du baptême de feu du Haut Représentant du chef de l’Etat », en n’ayant pas réussi à convaincre les syndicalistes de renoncer à la grève. Pour le député uninominal de l’UFR à Kaloum, Sidya Touré n’a pas échoué puisqu’il ne s’agissait pas d’une négociation en tant que telle.

« Il n’y a pas eu d’échec ! Vous ne pouvez pas parler d’échec puisqu’il n’y avait même pas de négociation. Sidya Touré a invité les syndicalistes pour les écouter. Et puis, il va remonter au chef de l’Etat leurs revendications », a notamment dit à la rédaction de Guineematin.com l’élu uninominal de Kaloum.

Selon des informations confiées à Guineematin.com, monsieur Touré n’avait effectivement pas de propositions à faire aux syndicalistes, ce qui a finalement déçu ces derniers qui ont annoncé aux journalistes qu’ils iront bel et bien en grève à partir de demain et jusqu’à la satisfaction entière de leurs revendications.

Si Sidya Touré avait réussi à faire avorter cette grève, cela aurait évidemment donné au Haut Représentant du chef de l’Etat plus de poids et de considération dans la mouvance face aux ministres qui ont été incapables d’empêcher à la Guinée d’aller à une grève annoncée générale et illimitée.

A suivre !

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin