Montana 1Dakhla-Maroc : Le Forum de ‘’Crans Montana’’ renouvelle sa confiance à la ville, capitale des provinces sud marocain, devenue plate forme mondiale incontournable de débats pour abriter les travaux de 10eme session annuelle sur l’Afrique et la Coopération Sud-Sud.

                                               Un brin d’histoire !

Dakhla, la perle du sud marocain : une ville sortie du néant devenue une place forte pour les grands événements.

Dakhla ! Une ville, un destin incroyable pour une histoire qui ressemble à un conte de fée … Dakhla,  capitale dynamique des provinces sahariennes du Maroc est devenue, depuis deux ans, cette ville, plate-forme incontournable de débats et d’échanges, ce formidable espace de réflexions et de partages autour des thématiques et autres questions de fonds portant sur l’Afrique et par extension sur l’avenir des Pays du Sud en voie de développement.

Dakhla, c’est est aussi et surtout, tout un symbole pour un modèle de ville, ‘’sortie du néant’’ mais qui a réussi à conserver la confiance placée en elle, par la prestigieuse institution suisse de  ‘’Crans Montana forum’’ pour abriter, après la première expérience réussie de mars 2105, les travaux de la 10eme session annuelle du grand Forum.

En effet, de simple hameau de pêcheurs sans envergure sous occupation espagnole à ville rayonnante et dynamique sur le plan national depuis le rattachement des provinces sahariennes au  Royaume Chérifien suite à la marche verte de 1975, Dakhla apparait de nos jours  comme un acteur majeur de premier plan dans l’activité économique marocaine nonobstant sa place stratégique dans  l’intégration des marchés de l’Afrique sub-saharienne. C’est une ville carrefour, un Hub pour le futur de l’Afrique élargie, forte et dynamique eu egard aux contraintes et exigences de la mondialisation.

Ce positionnement stratégique est l’aboutissement d’un long processus. C’est en effet, grâce aux places de choix accordées aux provinces sahariennes du Maroc par Feu, Sa Majesté Hassan II, stratégie appuyée par la vigoureuse politique de développement socio économique sous le prisme de la régionalisation appliquée par Sa Majesté, le Roi Mohammed 6, que Dakhla et sa région ont réussi, aujourd’hui, à s’imposer comme l’une des provinces, les plus prometteuses du Royaume du Maroc  contribuant à son essor économique, à son rayonnement politique en tant que modèle et symbole d’une politique d’ouverture, de régionalisation, d’autonomisation et d’intégration réussie.

A Dakhla, comme un mirage ayant pour socle la ferme volonté du Royaume chérifien, des unités d’habitations ont poussé en plein désert…. Et avec, des systèmes d’éclairages publics, des voiries urbaines, des réseaux d’assainissements, des liaisons téléphoniques, des centres d’affaires et de commerce, des infrastructures sportives, des hôpitaux et dispensaires, des établissements scolaires, des unités industrielles, un port et un aéroport modernes. En un laps de temps, Dakhla, ‘’l’Africaine’’  et ses régions ont été dotées de tous ce que les villes modernes ont pour commodités et facilités pour le bien être de ses habitants et le grand confort des ses visiteurs.  Une vision stratégique  qui atteste du succès du Royaume du Maroc dans la transformation réussie d’un territoire désertique en un lieu de prospérité et d’accueil.

Ce progrès spectaculaire grâce à la vision stratégique de Sa Majesté le Roi Mohammed 6 qui profite rapidement et profondément à des populations qui végétaient, jadis dans la pauvreté et la précarité a amené les organisateurs du Forum de ‘’Crans Montana’’ à choisir cette ville-symbole pour accueillir la session en mars 2015.

Une première, pleinement réussie à laquelle avait pris part l’ancien Premier Ministre guinéen Mohamed Said Fofanah à la tête d’une forte délégation qui aura convaincu depuis, les organisateurs à renouveler l’expérience pour la mi-mars 2016.  Pour Pierre-Emmanuel Quirin, Président de l’ONG suisse Crans Montana «Dakhla est une expérience unique de succès d’une gouvernance de territoire fondée sur des concepts et des approches entièrement novateurs… il a surtout montré au monde ce que peut être l’impact d’une politique volontariste de développement et des investissements colossaux réalisés par le Royaume ». Et d’ajouter : « A ce titre, Dakhla a été un modèle pour toute l’Afrique», précisant que les obstacles au développement de l’Afrique et à son intégration mondiale, «ne peuvent ni ne doivent être considérés comme une fatalité » et que «la lutte contre la pauvreté, l’analphabétisme et l’exclusion doit être intensifiée ».

Dakhla 2016, l’Afrique et la Coopération Sud-Sud au cœur du débat

Pour la seconde année consécutive, Dakhla, la perle du sud marocain accueillera du 17 au 22 mars 2016 un aréopage de grandes personnalités pour échanger autour de la thématique d’une brulante actualité portant sur « l’Afrique et la Coopération Sud-Sud : une meilleure Gouvernance pour un Développement économique et social durable ».

La grande innovation de Dakhla 2 réside dans le forma de l’organisation : Des sessions d’échanges et de débats en plénières au Centre des Conférences de Dakhla du 17 au 19 mars et une sortie en mer, sur un bateau de croisière ‘’GNV’’ reliant Dakhla à Casablanca du 20 au 22 mars 2016.

Dakhla 2016 a inscrit dans son agenda des thèmes divers et variés allant de la sécurité alimentaire à la sécurité énergétique, de la sécurité humaine à la sécurité environnementale, de l’impact de l’industrie maritime sur l’économie africaine au rôle de la coopération régionale en matière de santé publique. L’une des particularités de cette 2ème session du Forum Crans Montana à Dakhla c’est l’intérêt accordé aux Etats insulaires du Pacifique, invités exceptionnels. Le gotha d’invités prestigieux consacrera une conférence extraordinaire, dans le cadre de la coopération Sud-Sud, aux Etats insulaires du Pacifique afin d’examiner le rôle de la communauté internationale dans leur protection et dans la promotion de leur développement durable.

Le Concept de Forum de Crans Montana à Dakhla illustre à bien d’egard, l’engagement solennel et irréversible du Royaume du Maroc en faveur du continent africain… la vision d’une ‘’Afrique qui doit faire confiance en l’Afrique’’. Un Engagement concrétisé au niveau bilatéral par les nombreuses visites de Sa Majesté le Roi Mohammed 6 dans les pays de l’Afrique sub-saharienne notamment en Guinée, ainsi que les importants projets de développements lancés et la palette d’accords signés à ces occasions.

La qualité des préparatifs et la détermination des organisateurs à réussir l’événement  rassurent le Président du Forum Crans Montana qui conclu en affirmant « Alors que le Maroc montre la voie du vrai développement à l’Afrique, que le Forum se bat pour ce continent depuis si longtemps, le moment de la jonction est venu : nous serons encore à Dakhla en 2016 ». Rendez vous est donc pris du 17 au 22 mars 2016 à Dakhla pour la 2eme édition du Forum de Crans Montana dédié à l’Afrique, la Coopération régionale et l’Avenir du Sud-Sud.

Ibrahima Ahmed Barry, journaliste Consultant

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin