NégociationsGouvernement, patronat et syndicat négocient toujours à pas de caméléon dans la salle de conférence du ministère de la Fonction publique cette nuit du mercredi au jeudi 18 février 2016, a constaté Guineematin.com à travers son reporter présent sur les lieux.

A travers des sorties ponctuelles des négociateurs qui répondent à des correspondants, au téléphone, on apprend que les choses avancent lentement.

Sur instance des journalistes présents, monsieur Kasmir Diawara, l’un des représentants du syndicat (par ailleurs membre du conseil économique et social), a annoncé qu’ils n’ont discuté jusqu’à présent (23 H) que de cinq points sur les treize soumis par l’inter centrale CNTG-USTG. Ce qui dénote de la faiblesse du progrès.

Pendant ce temps, journalistes et agents de sécurité se battent contre la faim et la soif. « Regardez ! Ils boivent du café et mangent à l’intérieur », a marmonné un policier qui assure la garde d’un de nos ministres…

Enfin, c’est tout le peuple qui a les regards rivés sur cette salle de réunion pour savoir de quoi demain sera fait ! Un accord pourrait-il sortir de cette rencontre pour sortir la Guinée de cette grève ? C’est la question qui est sur toutes les lèvres.

A suivre !

Du ministère de la Fonction publique, Abdoulaye Oumou Sow pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin