avocats de l'UFDGComme on le sait, ce mercredi 17 février 2016, les avocats du principal parti de l’opposition guinéenne devaient animer une conférence de presse à 13 heures TU à la maison de la presse, à Coléah. Composés de Me Alseny Aïssata DIALLO, Me Aboubacar SYLLA, Me Salifou BEAVOGUI, Me Paul Yomba KOUROUMA et Me El hadj DIOUF, ces avocats devaient se prononcer sur la « situation judiciaire de l’affaire du meurtre de Mohamed Diallo ».

Mais, à la dernière minute, alors que les journalistes et techniciens attendaient l’arrivée des conférenciers, c’est l’annulation de la conférence qui est annoncée !

Et, Guineematin.com a cherché alors à comprendre ce qui pourrait motiver un tel revirement du principal parti de l’opposition guinéenne. A défaut des avocats, on a eu quelques confidences d’une source proche du parti de Cellou Dalein Diallo.

En réalité, on apprend qu’il y a eu des pressions sur les avocats pour annuler leur conférence de presse. De quoi s’agit-il réellement ?

Notre source parle de la « peur » du débat par le pouvoir qui ne souhaite pas entendre « son montage démonté » par les avocats de l’opposition.

Par ailleurs, un peu plus tôt, dans la matinée de ce mercredi, l’interruption contre toute attente de l’émission Œil de Lynx a fait jaser dans la cité. Invité de la radio « à l’œil perçant », Me Elhadj Diuof, un des avocats de l’UFDG, s’est excusé à la pause pour quitter.

Joint au téléphone cet après-midi, Aboubacr, le Directeur Général de la radio Lynx Fm a confirmé l’interruption de cette émission sans lui-même connaître les causes profondes. « Comme d’habitude, l’émission devait durer une heure (de 10 H à 11H 30). Mais, à la pause, il nous a été expliqué que maître Diouf devait répondre à un appel à la justice de toute urgence et qu’il ne pouvait pas attendre la fin de l’émission », a notamment précisé Aboubacr, DG de la radio et co-animateur de ladite émission.

Depuis quelques jours des voix s’élèvent au sein du principal parti de l’opposition guinéenne pour dénoncer une volonté du régime Alpha Condé de manipuler la justice guinéenne pour réduire ce parti au silence.

Après avoir coopté l’UFR de Sidya Touré à la mouvance présidentielle, le professeur Alpha Condé réussira-t-il à faire taire l’UFDG et « terminer » ainsi l’opposition en Guinée, comme il l’avait promis en 2011 ?

A suivre !

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin