SMDAprès plus de 6 semaines de négociations, un accord  a été signé entre la Direction Générale de la Société Minière de Dinguiraye (SMD) et le syndicat des travailleurs, sous l’arbitrage de l’inspection générale du Travail et de la centrale syndicale USTG a appris Guineematin.com d’une source locale.

Selon notre source, les deux parties ont signé l’accord dont la teneur est la suivante :

1)-  13% d’augmentation sur les salaires de base ;
2)- 30% d’augmentation sur toutes les  primes liées aux salaires
3)- octroi d’un complet de trois pagnes à chaque femme travailleuse de la SMD lors des festivités de 8 mars de chaque année ;
4)- indemnité de transport pour le personnel de Conakry d’une somme de cinq cent mille francs guinéens par mois ;
5)- amélioration des conditions d’habitation des cités ouvrières par la SMD, en assurant la sécurité, la maintenance et l’abonnement TV ;
6)- rehaussement des frais funéraires d’un million cinq cent à trois millions de francs guinéen ;
7)- rehaussement des frais de mission à cinq cent mille francs guinéen au lieu de deux cent cinquante mille francs guinéens ;
Les parties s’engagent au respect des termes du protocole et au maintien d’un climat de quiétude sociale, gage de l’épanouissement de l’entreprise.

D’autres points seront discutés à l’interne dans les jours qui suivront, comme entre autre, l’augmentation du nombre de pèlerins de trois à huit comme à la SAG et à la CBG, la construction d’une salle de sport pour les travailleurs, le ravitaillement, etc.

Joint au téléphone, monsieur Momo Bangoura, secrétaire général du syndicat des travailleurs de la SMD, estime être heureux de l’avancée significative des négociations tout en insistant qu’aucun point de revendication ne sera négligé.

Mamadou Mouctar Barry pour Guineematin.com

Tél. : 621607907

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin