sécurité 1Une trentaine de personnalités, composées de députés et des membres du conseil politique de l’Union des forces démocratiques de Guinée s’est rendue ce mardi 23 février 2016 à la maison centrale de Conakry où sont détenus vingt gardes du corps de du président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, a appris Guineematin.com cet après-midi.

Joint au téléphone par un reporter de Guineematin.com, l’honorable Ben Youssouf Keita, a indiqué que cette visite a pour objectif, apporter leur soutien aux militants emprisonnés. « Nous nous retrouvons à la maison centrale dans une démarche républicaine, normale et de tout parti responsable. Pourquoi ? C’est parce que nous avons nos militants qui sont injustement arrêtés et déférés pour des accusations fantaisistes », a dit le député, ajoutant qu’ils comptent apporter un soutien moral, matériel et financière.

Sur le militantisme de ces agents de la sécurité de l’opposant, monsieur Keita a rappelé que ces derniers sont d’abord militants avant d’être gardes rapprochées. « Nous considérons que ce sont nos militants qui ont été arrêtés ».

Alors qu’ils devaient rencontrer les détenus entre 13 heures et 14 heures, les personnalités politiques du parti de Cellou Dalein ont attendu une heure plus avant d’être reçues par les autorités pénitentiaires de la prison centrale de Conakry. Cette (longue ?) attente a été expliquée par la coïncidence avec la visite du ministre de la Sécurité, Me Kabélé Camara, dans les locaux de la prison de Conakry.

Kolouba Koivogui pour Guineematin.com

Tél. : 624 21 00 81

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin