Horoyah, sport, football,L’Académie de Football de Conakry (A.F.C) a lancé la deuxième édition des journées de détection des talents et de formation des jeunes footballeurs guinéens, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Cette formation qui a commencé hier, lundi 22 février 2016, se poursuivra jusqu’au mardi 04 mars 2016, au stade annexe du 28 septembre, a annoncé le staff technique hier, à l’occasion d’un point de presse qu’il a organisé pour le lancement de ses activités.

Selon Alpha Daye Diallo, président de l’académie, la structure vise à aider  et à accompagner les enfants  guinéens pour qu’ils aient  une  formation de base solide. Il s’agit pour eux de préparer les jeunes de demain par des formations dans les domaines footballistiques, éducatifs et scolaires.

Pour eux, à travers ces journées de détection, ils vont pallier les insuffisances des jeunes, car ils disent avoir constaté beaucoup d’équipes informelles, des entraîneurs et des jeunes qui ne sont pas formés.

C’est pourquoi, explique le président, « c’est un don que l’académie est en train de faire pour assister  le peuple de Guinée, la fédération guinéenne et le ministère des sports». Il demande à ce que ces institutions agissent avec eux pour former les enfants et développer le Football guinéen, pour leur faire éviter la délinquance juvénile, et l’ l’immigration  clandestine en Europe».

« Aider les jeunes à s’orienter vers un avenir meilleur est le but visé par l’académie », a précisé Djibril Sow secrétaire général de la structure.

A l’en croire « ces jeunes qui seront détectés, seront  orientés dans les clubs de football, s’ils sont bons. Et s’ils ne le sont pas, ils seront  orientés vers le club éléphant de Coléah ».

Le consultant-manager de l’académie, Jaffrey Hamelin,  et  le formateur, Thiery Alonso disent savoir tous qu’ils ne réussiront leur mission qu’en aidant à développer le Football par la formation de la jeunesse guinéenne.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 664 413 227

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin