Tamba Gabriel Diawara, PM3 de MatamAccusé  par le pool des avocats de l’UDG de monter de toute pièce le dossier sur l’assassinat du journaliste Mohamed Diallo dans le but de déstabiliser le principal parti de l’opposition guinéenne, le Directeur de l’investigation judiciaire (DPM3) de Matam a dit sa part de vérité sur le déroulement de l’enquête, lors d’un entretien téléphonique avec un des reporters de Guineematin.com qui l’a joint au téléphone ce mardi 23 février 2016.

Le lieutenant- Colonel Tamba Gabriel Diawara  estime que toute la procédure a été suivie et respectée dans l’enquête qui a conduit à l’arrestation des vingt gardes du corps de Cellou Dalein Diallo. « Je suis très déçu ! Déçu de ce collectif avec lequel j’ai eu à travailler du début de l’enquête jusqu’à la fin. Et, j’espère que tous les droits ont été respectés. La procédure n’a nullement été viciée et en aucun moment ils n’ont attiré notre attention. On les a associés à toutes les phases de l’enquête. Mais, je ne sais pas s’ils sont en perte de vitesse ou d’argument, ce qui fait qu’ils se focalisent sur moi. Qu’ils fassent attention, il ne faut pas qu’ils fassent l’amalgame entre ma personne et l’enquête qui a été diligentée. Ce n’est pas un dossier politique, c’est un dossier pénal. Il y a eu une violation pénale ! Il y a eu mort d’homme ! C’est inhumain ! Je ne reconnais pas les gens ! C’est un fait que les sociétés répriment ! Il y a eu mort d’homme ! Au lieu que les gens ne se focalisent sur ça, qu’on se donne la main pour la manifestation de la vérité, ils veulent réorienter, ils veulent donner une connotation à ce dossier », a notamment dit avec insistance le lieutenant- Colonel Tamba Gabriel Diawara.

Selon le Directeur de l’investigation judiciaire du PM3, le dossier d’enquête sur le crime du vendredi 5 février 2016 n’a jamais été confié au Colonel Samoura, qui est Directeur de la Gendarmerie régionale de Conakry. « Le Colonel Samoura n’a jamais travaillé sur l’enquête sur le meurtre du journaliste Mohamed comme le disent les avocats. La gendarmerie est un service républicain. Elle agit ensemble pour donner beaucoup plus d’éléments, pour restaurer l’équipe d’enquêteur. C’est ce qui a fait que la direction de l’enquête m’a été confiée, d’autres éléments sont venus pour renforcer l’équipe d’enquêteurs. Au départ, c’était la brigade de recherche de Kipé. Mais, il n’y a pas de mauvais que j’intervienne dans le dossier en tant que directeur d’enquête. », indiqué Tamba Gabril Diawara.

A la question de savoir pourquoi les arrestations n’ont concerné que le camp de Cellou Dalein Diallo et n’ont pas touché le camp Bah Oury, le Directeur de l’investigation judiciaire du PM3 a dit ignorer l’existence de deux camps. « Moi, je ne sais pas s’il y a deux camps, je ne connais pas deux camps. Ce que je sais, il y a eu une violation de la loi pénale. C’est l’infraction qui m’intéresse et la recherche des éléments de preuves que je mets à la disposition de la justice. C’est tout ce que je sais », a-t-il dit.

Kolouba Koivogui pour Guineematin.com

Tél. : 624 21 00 81

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin