Députés au campL’Assemblée nationale est sur le terrain pour toucher du doigt les réalités de nos forces de défense et de sécurité. Ce vendredi 26 février 2016, la commission défense et sécurité de l’assemblée nationale était en mission de travail dans la cité de Karamoko Alpha Mo Labé, a appris Guineematin.com à travers une correspondante basée dans la préfecture.

L’objectif assigné à cette mission, composée de huit députés, était de s’enquérir des réalités du point de vue équipement, formation, habitation, bref, les conditions de vie et de travail  des forces de défense  et de sécurité afin de mieux cerner leurs préoccupations.

«Nous sommes dans une mission initiée par la commission défense et sécurité de l’assemblée nationale. On est préoccupé par tout ce qui touche nos militaires depuis leurs rémunérations, leurs évolutions de Carrière, leurs équipements, leurs habitats, leurs prises en charge et vérifier l’utilisation du budget national dans l’amélioration de ces conditions. Donc, notre objectif c’est de venir prendre contact avec ces derniers afin de mieux appréhender la mission qui est la notre au service de la nation», a indiqué l’honorable Ousmane Gaoual Diallo, vice-président de la commission défense et sécurité de l’Assemblée nationale et membre de la mission parlementaire.

Durant ladite tournée, la mission parlementaire s’est rendue au camp El Hadj Oumar Tall, puis au gouvernorat de Labé, mais aussi à la gendarmerie départementale en passant par la sureté de Labé.  A l’issue de la tournée le constat fait a révélé plusieurs tares qui gangrènent nos services de défense et de sécurité.

« J’avoue que le constat fait est alarmant surtout quant on sait que  ce sont ces forces de défense et de sécurité qui doivent assurer la sécurité territoriale, la sécurité des personnes et de leurs biens, protéger les droits des citoyens et les libertés publiques. Ainsi, si elles  ne sont pas équipées et que les moyens nécessaires ne sont mis à leur disposition,  l’accomplissement de leurs tâches devient difficile. », a regretté l’honorable Djéné Saran Camara, présidente de la commission défense et sécurité de l’Assemblée nationale et cheffe de la mission.

Dans la même logique,  eu égard au constat fait, Honorable Ousmane Gaoual Diallo a mentionné qu’il est vraiment impérieux de s’intéresser d’avantage à l’armée guinéenne pour y apporter des améliorations. «On a découvert plusieurs aspects inquiétants. Si  auparavant notre armée était entretenue, je crois qu’aujourd’hui, il est important de redoubler d’avantage d’efforts. Si nous voulons d’un pays émergent, il faudrait qu’on ait une armée digne de nom. », a renchérit le parlementaire.

Au terme de la tournée, la mission de l’assemblée nationale a promis de prendre à bras le corps les préoccupations recensées «Je crois qu’on a bien fait d’être venus car cela  nous a permis de toucher du doigt les réalités. Désormais, nous avons tous les arguments, pour au moins voir dans quelles conditions  on peut aider à aller de l’avant. »  A rassuré la présidente de la mission qui a promis que les services de défense et de sécurité de Labé, sentiront très prochainement qu’une mission de l’assemblée nationale est passés dans la préfecture  car dit ‘elle, «On se battra, on se battra, Incha Allah»

Par ailleurs, les députés se sont engagés à remonter ces préoccupations pour rationnaliser les filiations des moyens que l’Etat met à la disposition des départements.

A noter qu’avant Labé, la même mission de l’assemblée nationale était à Kindia et après leur mission dans la cité de Karamoko Alpha de Labé, la mission a continué son périple pour Kankan.

De Labé, Yayé Aissata Diallo pour Guineematin.com

Tél : (00224) 620 03 66 65

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin