L’indifférence des autorités de Mamou sur la mort d’un jeune : « je n’ai pas considéré ça», avoue le chef du quartier

Mamou, retour vers le changement, soutien au pouvoir, président Alpha CondéTeint noir, taille moyenne, mince, portant une chemise blanche et un pantalon noir, voilà ce à quoi ressemble ce jeune homme qui articulait à peine et qui a passé trois jours sans manger ni boire derrière une concession au quartier Kimbely secteur Kabiya dans la commune urbaine de Mamou, avant de rendre l’âme dans l’après-midi d’hier, samedi 27 février 2016, a constaté Guineematin.com, à travers son correspondant local.

Selon des témoins rencontrés sur place par Guineematin.com, ce jeune méconnu des citoyens de Kabiya est arrivé dans ledit secteur le jeudi 25 février aux environs de 9 heures.

« Jeudi, des gens m’ont dit qu’il y a quelqu’un qui est couché derrière cette maison. Certains disaient que c’est un fou, d’autres un soudard, d’autres encore un malade. Mais, chacun avait peur de s’approcher. Aujourd’hui, samedi, je suis venu encore et ils m’ont dit que le jeune est toujours couché derrière la maison. Ainsi, j’ai entrepris des marches auprès des autorités communales et sanitaires de la préfecture pour qu’on nous aide à prendre ce jeune en charge. Mais, personne n’a bougé le petit doigt jusqu’à ce que le jeune est mort », a expliqué un citoyen sous le choc interrogé par Guineematin.com à Mamou.

Comme pour jouer au médecin après la mort, voilà qui arrive enfin, après le décès du dit jeune, les autorités administratives, préfectorales et communales, le chef de quartier de Kimbely, les agents de la brigade de recherche de la gendarmerie et ceux de la santé pour prendre en charge le corps.

Interrogé sur les raisons de son indifférence face à cette affaire, le chef du quartier de Kimbely, Elhadj Seïdina Aboubacar Bangoura, a confié à Guineematin.com : « je n’ai pas considéré ça seulement ».

A noter que le corps de ce jeune dont l’identité reste toujours inconnue a été inhumé ce samedi 27 février à 18h au cimetière de Kabiya, en présence des autorités et des citoyens dudit secteur, notamment les jeunes fortement mobilisés pour la circonstance.

De Mamou, Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.com

Tél. : (00224)622972722

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS