SMB, port fluvial de KatougoumaAprès avoir demandé plusieurs fois sans succès l’amélioration de leurs conditions de vie, l’ensemble des travailleurs du port de Katougouma (chauffeurs, ouvriers,cuisinières, etc…) ont déclenché une grève à compter de ce mardi 1er Mars 2016, a appris Guineematin.com au téléphone d’un des grévistes.

Ces travailleurs du port fluvial de Katougouma, employés par la société West Africa Port (WAP), qui est l’une des société sous-traitantes de la SMB (société minière de Boké) disent être très mal traités par leurs employeurs chinois de la SMB. Les salaires sont insuffisants et ils n’ont ni le logement, ni restauration, ni transport et aucune autres prise en charge.

SMB, port fluvial de KatougoumaPar ailleurs, selon monsieur Cheick Mohamed Sylla, le vice-président du comité local de veille, également joint au téléphone par Guineematin.com, les populations riveraines qui disent être déçues par le non payement des redevances, soutiennent les grévistes contre les exploitants chinois.

A suivre

Mamadou Diouldé Diallo, le correspondant local de Guineematin.com reviendra sur les détails de cette grève

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin