SMBComme annoncé précédemment, les travailleurs du port fluvial de Katougouma, employés par la SMB, via la société West Africa Port (WAP), étaient en grève dans la journée de ce mardi 1er Mars 2016. Mais, les autorités préfectorales ont finalement réussi à « éteindre le feu », a appris Guineematin.com des grévistes et du préfet en personne.

Selon les explications des grévistes, ce débrayage visait à réclamer dans l’ensemble une amélioration de leurs conditions de travail et de traitement. Ils ont réussi à paralyser les activités de la société minière de Boké (SMB) durant cette journée en empêchant toute circulation de camions transporteurs de minerais et même les véhicules des responsables de WAP, a appris Guineematin.com de l’un des travailleurs grévistes.

A en croire nos sources, c’est le préfet de Boké, Monsieur Mohamed Lamine Doumbouya, qui s’est rendu sur les lieux avec son cabinet et une forte délégation des cadres de la préfecture pour apaiser la tension et réussir à faire reprendre le travail aux grévistes.

« Après avoir recueilli les points de revendications des grévistes, écouté les uns et les autres, Monsieur le préfet a demandé à chacun de reprendre le travail pour le temps qu’il rencontre les responsables du consortium SMB-UMS-WAP et une réunion est convoquée le jeudi 3 Mars 2016 à partir de 10H à la préfecture », a confié au téléphone de Guineematin.com monsieur Cheick Mohamed Sylla, le vice-président du comité local de veille.

Également joint au téléphone par guineematin.com, le préfet de Boké, monsieur Mohamed Lamine Doumbouya a confirmé avoir réussi à désamorcer la grève et faire reprendre la circulation des camions au port avant son départ pour le centre-ville de Boké.

« Effectivement, les travailleurs de WAP : les chauffeurs, les manœuvres, les cuisinières… tous les travailleurs ont exprimé leur colère ce matin pour réclamer l’amélioration de leurs conditions de travail et de traitement. Et, dès que j’ai appris la nouvelle, je me suis rendu sur les lieux avec mon cabinet, accompagné du secrétaire général chargé des collectivités, le secrétaire général chargé de l’administration, le DMR, le COC et plusieurs cadres de la préfecture. Nous avons rencontré toutes les parties. Nous les avons écoutés et au finish, la situation est complètement débloquée. Les camions ont repris à circuler, le port est ouvert…. Nous allons donc accélérer les concertations pour trouver une solution au problème », a expliqué le préfet de retour de Katougouma.

Bref, après la rencontre entre les autorités préfectorales, les communautés villageoises, les représentants des grévistes et les responsables de la SMB et des sociétés sous-traitantes, les activités ont repris au port de Katougouma dans la soirée de ce mardi aux environs de 17Heures. Ces revendicateurs devront donc patienter et croire aux efforts que fourniront les autorités préfectorales pour espérer obtenir une suite favorable de la part de leur employeur.

De Boké, Mamadou Diouldé Diallo pour guineematin.com

Tél.: 622 671 242 / 656 464 286

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin