Lélouma, mairieUn incendie déclaré hier, vendredi 4 mars 2016, a fait des ravages dans le village de Djalla-missidhè, commune urbaine de Lélouma, a appris Guineematin.com de source locale.

Selon les informations recueillies sur place, c’est l’imprudence d’un enfant de 7 ans qui serait à l’origine de ce drame.  Ce dernier aurait mis le feu à des herbes dans une clôture grillagée unique et collective comme cela est fréquent dans plusieurs villages environnants. Porté par le vent, le feu s’est ainsi propagé et a ravagé par la suite tout sur son passage.

Trois cases et leurs contenus sont ainsi partis en fumée avant que le feu ne soit circoncis par les habitants de Djalla-missidhè mobilisés spontanément à cet effet.

Outre ces dégâts, plusieurs arbres fruitiers dont des manguiers, des bananiers, des orangers et colatiers ont également été la proie des flammes.

Le pire a pu être évité grâce à l’habilité des habitants de cette localité qui ont finalement maitrisé le feu. Selon une source locale, aucune perte en vie humaine n’a été déplorée.

De Labé, Yayé Aissata Diallo pour Guineematin.com

Tél : (00224) 620 03 66 65

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin