incendie à Kankan.jpg3C’est aux environs de 9H 30 hier, samedi 5 Mars 2016, qu’un feu d’origine encore inconnue s’est déclaré dans la concession d’Elhadj Bangaly Barry, imam de la mosquée du quartier Farako 2, dans commune urbaine de Kankan et le père de Siaka Barry, actuel ministre de la Culture, des Sports et du Patrimoine Historique, a appris Guineematin.com, à travers son correspondant local qui s’est rendu sur place.

Selon Elhadj Barry « ce feu est d’origine inconnue. Il s’est déclaré au moment où il y avait que les enfants à la maison. Les femmes étaient allées au marché et les jeunes à l’école. Le feu a été localisé dans une chambre fermée depuis plus de trois semaines et dont l’occupant est à Conakry ». Finalement, la maison de six chambres, deux salons, un magasin et une toilette, et leur contenu sont partis en fumée.

Les sapeurs-pompiers de Kankan, alertés ont brillé une fois encore par leur absence. Comme dans les autres cas, dès la déclaration du feu, les sapeurs-pompiers ont été contactés par téléphone et un membre de la famille est allé à leur recherche. La réponse des agents aurait été « nous n’avons pas de carburant dans notre citerne et d’ailleurs notre moteur est en panne. Nous sommes allés informer le maire, mais c’est le silence radio de son côté », auraient-ils répondu.

Bref, ce sont les voisins, avec leurs jarres et seaux d’eau qui ont accouru pour éteindre le feu et empêcher au moins que les maisons du voisinage d’être atteintes.

A rappeler que la ville de Kankan n’a qu’une seule vieille citerne (que les enfants ont surnommée « Fanta Woulen », alors que la ville est devenue maintenant très vaste. Ce qui veut dire que les sapeurs pompiers de Kankan méritent d’être équipés si on veut qu’ils réussissent à secourir les citoyens.

De Kankan, Mamadou Sounoussy Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin