Prière Dans la journée de ce dimanche 6 mars 2016, le secrétariat régional de la ligue  islamique de Kindia a organisé une journée de prière pour implorer la grâce divine contre les cas d’incendie et  d’accidents de la circulation qui sont récurent dans cette ville ces derniers temps, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses correspondants locaux.

Ils étaient des milliers de fidèles musulmans venus des différentes localités de la préfecture de Kindia à rallier la grande place de l’indépendance ce dimanche matin  pour assister à la grande prière et la distribution gratuite des de vivres et d’habillements aux personnes. Organisée par la ligue islamique régionale de Kindia, l’objectif de cette cérémonie de prière est de demander pardon au Tout Puissant Allah pour nos péchés afin d’épargner cette préfecture des malheurs qui s’abattent sur elle ces dernières semaines. Ce sont notamment les cas d’accidents de la circulation et les incendies qui sont devenus monnaies courantes dans la cité de Menguè Kindy Camara.

Dans sa communication de circonstance, Elhadj Mamoudou Camara, le secrétaire général de la ligue islamique régionale de Kindia, a exhorté les populations de Kindia à se repentir : « si l’être humain reconnait qu’il a trop de péchés, c’est une obligation pour lui de demander pardon au Tout Puissant Allah pour qu’il le pardonne. Nous avons constaté ces derniers temps qu’il y a assez de problèmes, notamment les cas d’accidents mortels, les incendies et même le banditisme. Donc, en tant que responsables religieux, nous avons décidé d’organiser cette prière pour nous soumettre à notre créateur afin qu’il puisse nous pardonner», a indiqué le chef religieux.

Après la grande prière, les responsables religieux ont distribué des dons de vivre et d’habits aux handicapés et aux non voyants de cette ville.

Cette grande cérémonie de prière a été précédée par la lecture du Saint Coran dans toutes les mosquées de la préfecture de Kindia, le vendredi dernier.

De Kindia, Sékou Komoya Kaba pour Guineematin.com  

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin