UFDGL’ambiance était festive cet après midi du mardi 08 mars au siège de l’UFDG, où le principal parti de l’opposition a célébré la journée internationale de la femme, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Elles étaient très nombreuses, les femmes de l’UFDG, à avoir pris d’assaut pour la circonstance, le siège du parti, à Commandayah, sur fond de musique guinéenne. Plusieurs discours ont été prononcés, tous allant dans le sens du respect des engagements du gouvernement en termes de représentativité des femmes dans les instances de décision. D’autres intervenants ont également invité les femmes de l’opposition à rester mobilisées  dans le combat pour l’encrage de la démocratie dans notre pays.

Dans son discours, madame Bah Maimouna Diallo, après avoir souhaité bonne fête à toutes les femmes de Guinée, et particulièrement à celles de l’UFDG, n’a pas manqué de dénoncer ce qu’elle qualifie de « machination visant à déstabiliser » le parti.

Pour la vice-présidente du comité national des femmes de l’UFDG : « nous avons assisté à un scénario de cinéma hollywoodien monté de toutes pièces pour créer une crise artificiel. Mais cette marchandise fabriquée n’a pas trouvé de preneur et elle a été mise dans la poubelle de l’histoire. Cela aurait pu être une simple comédie passagère, s’il n’y avait pas eu mort d’homme ainsi qu’une souffrance et une privation de liberté d’une vingtaine de nos membres , chargés du maintien d’ordre. Nous regrettons la mort du jeune journaliste, mais nous souhaitons que la justice traite l’ensemble de cette affaire avec impartialité et dans les pus brefs délais », a-t-elle lancé.

Madame Halimatou Dalen Diallo a, de son côté, réitéré l’engagement des femmes du parti  à accompagner les « hommes » dans le combat pour « l’évolution sociopolitique et économique » de la Guinée. « Nous devons rester mobilisés et plus que jamais décidés à aller à l’offensive », a-t-elle martelé, sous un tonnerre d’applaudissements.

Prenant la parole le chef de file de l’opposition a émis les mêmes souhaits de bonne fête à l’endroit des femmes de son parti et de toute la Guinée. Cellou Dalein Diallo a aussi dénoncé la cherté de la vie dans notre pays, causée selon lui par la gestion du pouvoir actuel. Invite a été faite aux militants de continuer le combat « pour que les valeurs défendues par l’UFDG » deviennent une réalité.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin