Ville de MaliLa vague de fraîcheur passée a ravagé plusieurs plantations à Somba, un secteur du quartier Mali 2 dans la commune urbaine de Mali, a annoncé à Guineematin.com la présidente du groupement des maraîchères de Somba. Selon Halimatou Diallo Somba, la présidente des maraîchères, au total cinq hectares cultivés ont été endommagées.

Ce sont au total environ dix (10) jardins pépinières, dont des choux, des oignons et des aubergines qui ont été tous affectés par ce désastre. «La fraîcheur nous a vraiment fatigués. On a cultivé des oignons, des choux et des aubergines, malheureusement, nous n’avons pas pu les récolter à cause de la fraîcheur. Nous avons eu le réflexe de recourir au cendre pour lutter contre le froid mais, c’était trop tard car tout avait été ravagé. Je peux estimer au moins 10 jardins de pépinières de 5 hectares qui ont été détruits », a expliqué la présidente des maraîchères de Somba.

A nous fier à ses propos, les pertes engendrées par la vague de fraîcheur atteignent près de 10 millions de francs guinéens. Une situation qui non seulement la désole mais aussi l’inquiète car dit elle, «Nous sommes vraiment inquiètes de cette situation dans la mesure où, la perte ne serait que d’un  jardin, contrait nos familles à endosser durant toute l’année,  les pots cassés en faisant face à la pauvreté », s’est t’elle inquiétée avant de  lancer un appel de secours pour mieux affronter cette période qu’elle qualifie de difficile à supporter.

Joint au téléphone par Guineematin.com, le directeur préfectoral de l’agriculture de Mali, Gnankoï Camara, a paru surpris de l’information. Cependant, il a exprimé intention de dépêcher aussitôt une équipe sur les lieux afin de s’imprégner des faits.

Contrairement à M. Camara, le préfet de Mali, Harouna Souaré qui a également été joint par Guineematin.com, a  quant à lui, reconnu les faits avant de préciser que la vague de fraîcheur passée a fait assez de dégâts dans les jardins potagers de  la préfecture,  comme  d’ailleurs fut le cas dans les années précédentes.

Yayé Aissata Diallo pour Guineematin.com

Tél : (00224) 620 03 66 65

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin