Hadja Halimatou Dalein DialloAussi surprenant que cela puisse paraître, des jeunes (Mohamed Dioubaté, Sékouba Traoré et Enfant noir) membres du « Collectif », opposé au député uninominal Sékou Savané ont bloqué momentanément Hadja Halimatou Dalein Diallo, l’épouse du chef de l’opposition guinéenne. « Ils ont érigé un barrage de fortune avec des pneus et ont menacé d’incendier nos véhicules… », a confirmé la première Dame de l’opposition au téléphone de Guineematin.com dans la matinée de ce samedi.

C’est finalement le commandent de la gendarmerie départementale et des responsables de la police qui sont venus intervenir. Hadja Halimatou a d’abord et admise à l’escadron, proche du barrage de fortune. Finalement, les responsables locaux viendront faire libérer le passage et présenter leurs excuses.

« La fédération de l’UFDG Siguiri avait adressé un courrier à la mairie pour annoncer mon arrivée en précisant que c’est pour des raisons sociales. C’est pour cela que le maire est venu présenter ses excuses et regretter que nous soyons accueillis comme ça dans la ville », a ajouté l’opposante.

Hadja Halimatou Dalein Diallo est actuellement dans la ville de Siguiri pour assister comme marraine au mariage du journaliste du site Mosaïque Guinée, Moussa Tatakourou Diawara qui est d’ailleurs très remonté contre cette attitude de ce groupe de jeunes.

« Ce sont les responsables de la police et de la gendarmerie qui sont venus. Et également le maire plus tard pour assurer la sécurité de Hadja Dalein qui se dirige actuellement vers sa résidence », a dit le journaliste, finalement réconforté par l’issue heureuse et surtout l’arrivée sous bonne escorte de la femme la plus populaire du pays.
Honoré par ce déplacement spécial de Hadja Halimatou Dalein Diallo, accompagnée de quelques proches dont la députée uninominale de Mamou, Hadja Djessira Traoré, notre confrère souhaite plutôt qu’un retienne l’honneur fait à la presse.

Enfin, le journaliste a tenu à préciser que le militantisme anti opposition a poussé certains responsables de la mairie à menacer de refuser la signature de son mariage, si c’est Hadja Halimatou Dalein qui est la marraine. « C’est le chargé de l’état civil qui m’a appelé hier soir… », se fâche Moussa Tatakourou Diawara, réputé affectif et très social.

Heureux mariage à notre confrère

À suivre !

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin