TPI KankanTaliby Dabo, le PDG du groupe de presse Baobab FM et Faso TV, en même temps coordinateur du mouvement de soutien pour la réélection du Président de la République et directeur de campagne du RPG arc-en-ciel, a comparu pour la première fois dans la matinée de mercredi 16 mars 2016 au Tribunal de Première instance de Kankan, a constaté Guineematin.com à travers un de ses correspondants locaux.

A la rentrée du TPI de Kankan, on pouvait lire le nom de Taliby Dabo sur le rôle affiché, le présumé est non détenu selon la même affiche et est accusé d’usurpation de titre et fonction, une infraction punie par l’article 262 du code pénal guinéen.

Selon les explications confiées à Guineematin.com, lors de l’assassinat du jeune commerçant Mamoudou Condé, le 17 janvier dernier, quand le journaliste de Milo FM, Blasko Kaba, avait annoncé l’interpellation d’un des assassins, monsieur Taliby Dabo serait allé à la maison centrale de Kankan et était en direct de sa radio, Baobab FM. Dans ce direct, Dabo aurait dit que les présumés assassins de Mamoudou sont arrêtés, mais qu’ils ne sont pas détenus à la maison centrale de Kankan où une foule de jeunes voulaient aller pour extirper les présumés assassins du jeune Condé et les lyncher. Le fait pour Talibé Dabo d’aller à l’intérieur de la maison centrale sans mandat avait beaucoup indigné les habitants de la ville. Ce qui a d’ailleurs poussé les autorités judiciaires à déclencher une enquête qui a abouti à la comparution de ce matin.

A en croire une source judiciaire, monsieur Dabo n’est investi d’aucun pouvoir, ni judiciaire, ni de police administrative pour agir à tel degré d’immixtion dans une affaire administrative et judiciaire.

Mais, l’audience de ce mercredi n’a duré qu’environ une dizaine de minutes. Après sa présentation devant le président du tribunal et l’annonce des faits qui lui sont reprochés, son avocat, Me Bangaly Bérété, a demandé et obtenu le renvoi de l’affaire à une date ultérieure.

Selon l’avocat de monsieur Taliby Dabo, le dossier est venu de la gendarmerie pour le parquet hier. Donc, il lui faut un temps pour bien se saisir du dossier. L’affaire a donc été renvoyée au lundi 21 mars 2016.

A suivre !

Du TIP de Kankan, Mamadou Sounoussy Diallo pour Guineematin.com 

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin