chauffeur (1)

blessé au bras, le chauffeur est conduit à l’hôpital

Comme nous l’annoncions précédemment, des échauffourées ont éclaté dans la matinée de ce samedi 19 mars 2016 à Matoto marché. Selon des informations recueillies sur place par les reporters de Guineematin.com, il n’y a aucun mort. Mais, le chauffeurs et son apprenti ont tous les deux été blessés par des policiers. 

En croire aux témoignages recueillis sur place, les policiers ont réclamé de l’argent que le chauffeur et son apprenti ont refusé de payer et que c’est suite à cela qu’ils ont été sévèrement malmenés. Mais, quand l’apprenti est tombé en coma, certains jeunes ont commencé à manifester, annonçant même la mort de l’apprenti. Une rumeur qui a été démenti dans la journée. Et, peu avant 11 heures, les blessés avaient déjà été évacués pour des traitements et la circulation a repris.

A rappeler que les agents de sécurité réclament de l’argent aux automobilistes un peu partout en Guinée. Et, il n’y a aucun recours pour échapper à ces rackets. Même si l’automobiliste détient tous les documents exigés, certains agents n’hésitent pas à lui demande si ce sont ces documents qu’ils mangent… Les automobilistes peuvent être menacés, bastonnés (comme ce qui s’est passé hier soir à Matoto) et au meilleur des cas les agents de sécurité leur font perdre assez de temps…

Mouctar Barry et Abdoulaye Oumou Sow sont actuellement à Matoto pour Guineematin.com

Ci-dessous, des vidéos réalisées ce matin à Matoto


Vidéos réalisées par Abdoulaye Oumou Sow pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin