Baillonette intelligenteLa « Baïonnette Intelligente » (qui est un projet de la coopération Guinéo-allemande, mis en œuvre par l’OGDH) a conféré avec 35 jeunes leaders de l’axe Hamdalaye – Bambeto-Kagbeléin, membres de la plateforme, et des officiers en charge du  maintien d’ordre à son siège à Bambeto, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

La rencontre qui s’est tenue ce vendredi a été présidée par son excellence Mathias Vélin, ambassadeur d’Allemagne en Guinée. Il était question pour lui de s’enquérir de l’état d’avancement du travail effectué par la « Baïonnette Intelligente », en direction des forces de sécurité, des jeunes de l’axe et du pont qui se construit entre ces deux catégories.

Depuis son lancement en mars 2013, la « Baïonnette Intelligente », s’est fixée pour objectifs, la promotion d’un dialogue constructif entre les citoyens civile (dont les jeunes de l’axe) et les Hommes en uniforme, de manière à combler le fossé qui s’est creusé entre eux au fil des années. La démarche vise également à rompre la spirale de violence résultant de leurs confrontations brutales récurrentes sur fond de mal gouvernance entre autres.

Ainsi, grâce à une cinquantaine de réunions qu’elle a initié et plusieurs autres formations, et de sensibilisation, la « Baïonnette Intelligente » a réussit à combler le fossé qui existait entre forces de défenses et de sécurité et les citoyens civils. C’est du moins ce qui est ressorti de cette rencontre de ce vendredi, à travers les témoignages des uns et des autres.

Tous ont unanimement ont salué le travail effectué par la Baïonnette Intelligente : « C’était l’occasion pour nous de présenter le travail qu’on fait, mais, c’était aussi l’occasion de laisser à nos partenaires la possibilité de présenter les résultats. Bien faire et laissez dire, dit le proverbe. Et, les jeunes de l’axe ont expliqué ce qu’ils considèrent comme des acquis de la collaboration avec la Baïonnette Intelligente. Et aussi, les forces de sécurité ont exprimé leurs sentiments sur cette collaboration. Dans l’ensemble l’appréciation est positive », s’est réjouis monsieur Aboubacar Souaré, conseiller technique de la Baïonnette Intelligente.

Malgré cette appréciation de la Baïonnette Intelligente, monsieur Aboubacar Souaré n’entends pas baisser les bras : « Nous avons une perspective de continuer le projet, c’est à dire que le projet va se muer en programme, pour encore quatre années, voir plus. Et, dans ce cadre là, on aura l’occasion de renforcer le travail qu’on est entrain de faire, notamment la mise en forme du réseau, la formation et surtout cette lutte, afin de construire un État de droit sans violence », a souhaité monsieur Aboubacar Souaré.

Pour le capitaine Mamadi Sidibé, Directeur national du bureau des droits de l’homme au ministère de la sécurité, le projet a permis de rétablir le pont entre les jeunes de l’Axe, qui revendiquent leurs droits dans leurs considération et les forces de l’ordre, qui ont pour mission de les protéger.

Son excellence Mathias Vélin, ambassadeur d’Allemagne en Guinée, n’a pas caché sa satisfaction du travail abattu par la Baïonnette Intelligente. « Je suis profondément impressionné de ce que j’ai écouté ici. J’ai rencontré dans la même salle la jeunesse de l’axe de Conakry et de l’autre côté des forces de défense et de sécurité de la commune de Ratoma. Tout le monde a confirmé que grâce au dialogue soutenu par la Baïonnette Intelligente, accordé sur une coopération de management, on assiste à une manifestation paisible. Le plus important pour moi est qu’il y a aujourd’hui une compréhension mutuelle trouvée sur d’abord des faits de base, mais du droit de manifestation des citoyens, d’un côté, mais de l’autre côté, que les manifestations se déroulent de manière paisible », a dit le diplomate allemand.

Enfin, l’ambassadeur a mis l’occasion à profit pour évoquer la question brûlante de l’immigration. Ainsi, vu la pertinence du sujet, monsieur Mathias Vélin a proposé une prochaine rencontre avec ces jeunes, afin de discuter de long en large et trouver des pistes de solution.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com
Tel. : ( 00224) 621 09 08 18

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin