Commandant Mamadou Lamarana Diallo, préfet de LabéLe préfet de Labé, commandant Mamadou Lamarana Diallo, a menacé de faire arrêter et incarcérer des imams wahhabiyah de la commune urbaine de Labé, a appris Guineematin.com de l’intéressé lui-même, ce samedi 19 mars 2016.

Le préfet de Labé, Commandant Mamadou Lamarana Diallo, a fait cette déclaration fracassante à l’occasion d’une conférence d’information et de sensibilisation des élus locaux et autorités administratives sur la menace Djihadistes contre la Guinée, présidée ce samedi, par le gouverneur de région.

« Il y a des gens qui continuent de faire les prières de vendredi dans des bâtiments privés à Labé. Nous regrettons que personnes ne nous ait encore saisi de cette situation. J’invite les chefs de quartiers à surveiller et me rendre compte de la situation dans les quartiers. Partout où on surprendra des gens entrain de prier dans des bâtiments privés, nous allons faire arrêter celui qui a dirigé la prière. Si on le garde pendant 2 semaines, il ne va plus le répéter. Nous devons soutenir la ligue islamique qui travaille avec les autorités locales », a déclaré en substance le Commandant Mamadou Lamarana Diallo, qui n’a pas hésité de demander publiquement aux citoyens des quartiers, à travers les élus locaux, de porter plainte contre des musulmans de la communauté sunnite de Labé.

Cette sortie publique du préfet de Labé sur un domaine qui n’est pas du tout le sien intervient dans un contexte de cohabitation pacifique dans les quartiers de la commune urbaine entre wahhabiyahs et tidjaniyahs.

Le Commandant Lamarana Diallo assume donc l’entière responsabilité de tout conflit de cohabitation entre ces deux courants  de l’islam qui va découler de sa déclaration publique tenue ce samedi matin dans la salle de conférence de la mairie de Labé.

A préciser que le gouverneur Sadou Keïta qui présidait la rencontre a tenté astucieusement de corriger ce dérapage de son préfet central. Mais, c’était sans compter l’inexpérience du Commandant Mamadou Lamarana Diallo qui a repris la parole, après l’intervention du gouverneur de région qui devait normalement clôturer les discours officiels de la rencontre, pour insister sur sa volonté de faire arrêter des imams wahabiyah pour faire plaisir à la ligue islamique.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Tél.: (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 11 35 15  

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin