Ibrahima Kalil Keita, vice-président de la CENI

Ibrahima Kalil Keita, ancien vice-président de la CENI

Comme on le sait, monsieur Ibrahima Kalil Keita a rendu sa démission de la commission électorale nationale indépendante, le 15 mars. Repris quelques heures après et nommé à la tête de la préfecture de Siguiri, Ibrahima Kalil Keita a ainsi définitivement quitté la CENI, alors que celle-ci est actuellement en phase préparatoire des élections locales. D’où l’urgence de procéder à son remplacement.

Mais, qui peut normalement remplacer monsieur Ibrahima Kalil Keita à la vice-présidence de la CENI ?

Selon des sources contactées par Guineematin.com, c’est parmi les commissaires désignés par le même parti (le RPG arc-en-ciel) qu’une personnalité doit être désignée pour occuper ce poste. Or, après le décès de monsieur Yaya Kan (remplacé plus tard par Hadja Saran Kandé de l’UFR) et cette démission du doyen Kalil Keita, il ne reste plus au RPG que huit commissaires : Alpha Yéro Condé, Maxim Koivogui, Oumory Sano, Sérafine Kondiano, Sory Sidibé, Amadou Oury Baldé, Ousmane King Bangoura et Francis Koulémou.

L’article 18 du statut de la CENI portant Organisation, dispose : « Les commissaires issus de la mouvance Présidentielle et de l’opposition désignent respectivement un (1) vice-président ». Pour ce cas d’espèce, ce sont les huit commissaires du RPG arc-en-ciel restants qui doivent se retrouver pour échanger et s’entendre sur celui qu’ils désigneront pour occuper le poste laissé vacant par monsieur Ibrahima Kalil Keita.

L’idéal étant de trouver celui d’entre eux qui a le plus d’expérience en matière de gestion électorale, beaucoup de commentateurs pensent que monsieur Alpha Yéro Condé, à moins qu’il n’en soit pas intéressé, est le successeur tout désigné pour la vice-présidence de la CENI, surtout qu’il était le moins loti, malgré son incontestable Background.

A suivre !

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin