Kabinet Komara (2)Les résultats des élections présidentielles au Bénin ont été accueillis avec fierté et ont confirmé l’ancrage démocratique de ce pays modèle dans la sous-région. La CEDEAO avait dépêché une mission de 140 puis 70 observateurs au premier et au deuxième tour. Elle avait confié la direction de chacune des deux missions à  l’ancien Premier ministre guinéen Kabiné Komara.

Dans une correspondance spéciale,  la Cedeao remercie Komara pour ses initiatives décisives qui ont permis d’amener les autorités électorales à prendre des mesures ayant permis de n’exclure aucun citoyen en âge de voter d’exercer son devoir citoyen, ce qui a détendu largement le climat le jour du scrutin du premier tour.

Il en est de même de l’initiative concertée avec les autres missions d’observation en direction des deux candidats du deuxième tour le premier ministre Lionel Zinsou soutenu par le président sortant Yayi  Boni et l’homme d’affaires Patrice Talon,  pour les exporter à s’engager dans des attitudes et déclarations d’appels au calme et au respect des institutions le jour du scrutin afin de garantir  la paix et la sérénité et  conférer ainsi au scrutin tout l’éclat de légitimité qui ferait la fierté de la classe politique et du Bénin.

L’élégance dont vient de faire le perdant Lionel Zinsou qui a non seulement reconnu rapidement sa défaite mais aussi salué le gagnant Patrice Talon devrait inspirer à l’avenir bien de politiciens.

Le peuple béninois à vaque sereinement à ses occupations dès le lendemain de l’élection,  fier d’avoir donné encore une belle leçon de démocratie.

Bravo au Bénin !

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin