Lola bâtimentSitué à 7 kilomètres de la préfecture de Lola, le district de Tokpanata a été victime d’un vent violent qui a décoiffé 15 bâtiments dans la soirée du jeudi dernier, y compris deux salles de classe qui ont perdu toute utilité, a constaté Guineematin.com à travers son correspondant local.

Selon le président du district, monsieur Emmanuel GOTEY, interrogé par Guineematin.com, les bâtiments de cette école construite par les villageois datent de plusieurs années. L’Etat n’ayant toujours pas construit un bâtiment fiable pour cette population.

Egalement interrogé par Guineematin.com, le directeur de l’école de Tkpanata, monsieur Jacques Traoré, a indiqué qu’il ne reste désormais que deux salles de classe pour tous les 170 élèves. Ce qui contraint les enseignants à regrouper les élèves dans ces salles.

La direction préfectorale de l’éducation ne s’est toujours pas manifestée face à cette situation. De l’école primaire en passant pour le bâtiment du président de la jeunesse, la majorité de ces maisons sont en terre battue communément appelé bôcô contre bôcsô (briques en terre avec joint en terre). Et, certains de ces bâtiments ont le côté écroulé, a constaté le correspondant de Guineematin.com à Lola.

Selon le président de la jeunesse, les autorités leur demande de faire une lettre dans laquelle ils énuméreront leurs besoins qui seront exposés plus tard à la hiérarchie et aux organismes internationaux pour solliciter un soutien.

SOS  donc pour le district de Tokpanata.

De Lola, Léopold Konté pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin