Préfeture PitaUne scène incroyable s’est produite hier, mardi 22 mars 2016, dans la préfecture de Pita. Un homme intégralement voilé et de surcroît armé d’un fusil et d’un couteau a tenté de violer une femme qui était de passage à Fèllo-Ciré, un village de la sous préfecture de Maci, a appris Guineematin.com de la victime.

Mariétou Bah, âgée de 47 ans, qui a échappé de justesse à cette tentative de viol, était de passage, lorsqu’elle est arrivée à la rivière de Massiwol, elle a aperçu un inconnu déguisé qui présentait une apparence féminine. Ce dernier était allongé sur un rocher au bord de la rivière. Après l’avoir salué, la femme aurait poursuivi son chemin. C’est durant ce trajet que l’inconnu voilé la rattrapera plus tard pour tenter de l’agresser sexuellement.

« Au bord de la rivière, je l’ai salué et je suis passée. Après, vêtu d’un pagne et d’un voile,  il m’a poursuivie. Au début, je croyais que c’était un homme. Quant il m’a rattrapée, il a essayé de m’agresser. Mais, je ne me suis pas laissé faire, j’ai riposté et on s’est pris l’un contre l’autre. Entre-temps, son pagne est tombé, et j’ai compris que c’était un homme » témoigne, Mariétou Bah, la victime.

Selon elle, le combat entre elle et son agresseur a été très intense. Néanmoins, elle s’en est sortie de justesse, mais avec des blessures de couteaux dont ils ont tous été victimes.

« On s’est beaucoup battus. Il m’a blessée aux mains avec le couteau qu’il utilisait pour me menacer. J’ai criée à l’aide mais personne n’est venu à mon secours. Heureusement, quand son pagne est tombé, j’ai pris le dessus en récupérant le couteau. J’ai saisi cette occasion pour l’affaiblir en s’accaparant de son organe génital. En revanche, je l’ai aussi blessé et je l’ai mordu sur la poitrine juste à coté de son sein. Voila comment j’ai échappé à cette tentative de viol »  a rajouté la victime d’une voix toujours tremblante

Après la scène condamnable, la victime arrivée chez elle, aurait décrit le drame qu’elle a subit tout en faisant le portrait de son agresseur. Elle a aussi indiqué des signes de blessures qu’elle avait laissées sur lui. Des témoignages qui ont finalement permis aux agents de sécurité locaux assistés par les jeunes de la localité, de mettre mains sur le présumé violeur.

Actuellement, le malfrat,  Mamadou Kaba, âgé de 38ans, père officiellement de deux enfants et dont la  femme serait en état de famille, se trouve dans les mains des agents de sécurité de Pita.

De Labé, Yayé Aissata Diallo, pour Guineematin.com

Tél :(00224) 620 03 66 65

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin