TPI MafancoLe verdict vient de tomber au tribunal de première instance de Mafanco ! Les cinq militaires retraités viennent d’écoper de six mois de prison ferme et d’une amende de d’un million de francs guinéens, a appris Guineematin.com, à travers son reporter qui est sur place au TPI de Mafanco.

Emprisonné depuis sept mois, le colonel Jean Dougou Guilavogui, secrétaire général du syndicat des militaires retraités et veuves de Guinée est donc libre à partir de ce jeudi 24 mars 2016. Mais, il va rester encore près de deux semaines, exactement 14 jours pour les quatre autres (le lieutenant Colonel Jean Bangoura, le lieutenant Colonel Sékou Kourouma, le commandant Sékou Kouyaté, le lieutenant Colonel Souleymane Diallo), qui ont été interpellés après Jean Guilavogui.

A rappeler que ces militaires retraités avaient exigé au gouvernement guinéen de tenir parole et de respecter les engagements pris au moment où ils ont accepté d’aller à la retraite. Mais, au lieu de voir leur message entendu, ils ont plutôt été interpellés et gardés en prison avec des accusations aussi graves comme « offense au chef de l’Etat, propos déshonorants le gouvernement et attroupement non armée et non autorisé »…

Joint au téléphone par Guineematin.com, maître Salifou Béavogui, un ds avocats de la défense, actuellement en séjour au Sénégal, a confirmé l’insatisfaction de la défense. Et, ses avocats confrères qui sont ici, au TPI de Mafonco ont promis d’interjeter appel à ce procès…

Saïdou Hady Diallo est au TPI de Mafanco pour Guineematin.com 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin