Journées ville morte « l’opposition est irresponsable », dit Bantama Sow

Sanoussy Bantama SowLe tout nouveau ministre conseiller chargé de mission à la présidence de la République trouve irresponsable de la part de l’opposition guinéenne d’appeler à des journées « ville morte » les 30 et 31 mars 2016. Ces journées ville morte, au beau milieu de la semaine, sont inacceptables, soutient Sanoussy Bantama Sow joint au téléphone par Guineematin.com dans l’après-midi de ce lundi 28 mars 2016.

« Compte tenu du retard accusé par les écoles qui ont commencé les cours le 19 novembre dernier, ce n’est pas la bonne manière car cela va empêcher les élèves et les étudiants de se rendre à l’école. C’est vraiment irresponsable, mais ce n’est pas étonnant puisque les enfants de tous ces opposants ne sont pas en Guinée. Et ils sont prêts à empêcher les enfants des autres d’aller à l’école. On veut même empêcher les malades et les parents des malades de se rendre dans les hôpitaux. Et que dire des femmes vendeuses qui ne vivent qu’au jour le jour et qui ne sortiront pas ces deux jours? », s’interroge Sanousy Bantama Sow.

Quelles solutions doit-on préconiser pour sortir de cette situation ? Pour l’ancien ministre des guinéens de l’étranger : « l’opposition doit se ressaisir surtout qu’aujourd’hui vous savez l’insécurité qui plane sur le monde entier avec les djihadistes. Il faut éviter des remous dans ce pays. S’ils aiment le pays ils doivent voir l’intérêt de la nation et laisser le gouvernement négocier avec les syndicalistes pour sortir de cette situation surtout que nous venons de sortir d’une grève qui avait duré une semaine. D’ailleurs on se demande même si les opposants n’étaient pas derrière les syndicalistes pendant la grève passée », accuse-t-il.

Alpha Mamadou Diallo pour Guinematin.com

Tél. : 628 17 99 17

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS