Mamadou Alpha Barry« Puisqu’il s’agit des journées « ville morte », le Haut commandant s’est dit peut-être que ceux qui ont déclaré la ville morte vont rester chez eux. Donc, nous allons gérer les grands carrefours puisque chaque fois qu’il y a des villes mortes ou des manifestations, il y a d’autres qui ont d’autres intentions qui n’ont rien à voir avec la journée ville morte et les manifestations… », a notamment dit le porte parole de la gendarmerie nationale, lors d’une interview accordée à Guineematin.com, dans l’après-midi de ce mardi 29 mars 2016. 

Parlant de l’insécurité, le commandant Barry a cité un attentat qui vient de frapper le Capitole, aux Etats Unis pour dire que le risque zéro n’existe pas.

Concernant la jalousie qui oppose souvent la gendarmerie à la police, le commandant Mamadou Alpha Barry a imagé les deux corps en un foyer où le mari a deux épouses…

En attendant le décryptage de cette interview et sa version vidéo, Guineematin.com vous propose ci-dessous la version audio de cet entretien :

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin