Kindia : pas de place pour la CONASOC dans les démembrements de la CENI

mairie de KindiaLa Coordination Nationale des Organisations de la Société Civile (CONASOC), à travers son antenne préfectorale de Kindia, a sollicité en vain, de se faire représenter dans les démembrements de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) pour les élections locales à venir, rapporte l’AGP.

Hélas ! Le coordinateur préfectoral de la CONASOC de Kindia, Jean Lambert Camara dit n’avoir pas réussi à s’entendre avec les représentants du Conseil National des Organisations de la Société Civile (CNOSC) sur la proposition d’une liste commune de personnes devant représenter la Société Civile dans les démembrements de la CENI à Kindia.

Selon M. Camara, le CNOSC, qualifié de Société Civile mère, «refuse de reconnaître sa structure comme Organisation de la Société Civile (OSC) à Kindia». Pourtant, a-t-il indiqué, «la CONASOC est bien présente sur le terrain depuis plusieurs années». Raison pour laquelle, il «sollicite désormais que, partout où l’on demandera 3 représentants des OSC, qu’il y ait au moins une place pour la CONASOC».

De son côté, M. Kounda Touré du CNOSC de Kindia a dit, qu’il ne confirme pas si la CONASOC avait exprimé le souhait de participer aux démembrements ou s’il a déposé une liste de ses représentants. «C’est dans la salle, mercredi, 30 mars 2016, jour de l’installation des démembrements, que leur présence a été constatée, voulant ainsi vaille que vaille se faire représenter pendant que la liste de la Société Civile a été arrêtée et bouclée par consensus».

Ainsi, les 69 membres des démembrements de la CENI à Kindia ont été installés pour les élections locales, sans les représentants de la CONASOC.

AGP/31/03/016

CM/KS/ST

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS