Mamadou Alpha Barry, nouveau président de la délégation spéciale à Mamou

Mamadou Alpha Barry, nouveau président de la délégation spéciale à Mamou

Après la destitution du président de la délégation spéciale de Mamou, Elhadj Oumar Diallo, empêtré dans un scandale de détournement de 259 millions de francs guinéens et la demande faite à la fédération de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) de désigner son remplaçant, la fédération a choisi Monsieur Mamadou Alpha Barry, dont l’installation est intervenue ce dimanche 10 avril 2016 à 10h 50 sur fond de confusion, a constaté le correspondant de Guineematin.com à Mamou.

C’est la salle de réunion de la commune qui a servi de cadre à cette cérémonie qui a failli virer au vinaigre. Tout allait bien jusqu’à 10 H, heure à laquelle l’installation du nouveau président de la délégation spéciale devait intervenir. Comme par magie, l’inspecteur Fodé Bangaly Condé, en charge d’installer Monsieur Barry dans ses fonctions, a reçu un appel téléphonique qui, selon lui, provenait de sa hiérarchie, lui intimant de sursoir à cette installation.

Une cacophonie indescriptible s’est alors installée dans la salle, bondée de militants de l’UFDG. Des injures, des menaces de fermer les commerces, de brûler la ville,… sont proférées à tout bout de champ et le ministre Bantama Sow, en séjour à Mamou, mais absent de la salle, est cité comme étant l’architecte de cette pagaille.

« C’est Bantama Sow qui veut intimider et empêcher les inspecteurs de faire leur travail. Mais, ça ne marchera pas. L’installation aura lieu aujourd’hui, sinon personne ne bougera d’ici. Nous sommes prêts à fermer tous les commerces et marcher pour marquer notre désaccord. S’ils veulent qu’on brûle Mamou, on va le faire », a laissé entre dans la foulée des cadres et militants de l’UFDG.

Face à la détermination des militants de ce parti, le secrétaire général chargé des collectivités décentralisé de Mamou et représentant Monsieur le préfet qui est en déplacement, a ordonné l’installation pure et simple de Monsieur Barry tout en jouant la carte de l’apaisement pour préserver la paix à Mamou.

« Je vous invite au calme et à la retenue. Mamou, c’est pour nous tous. Nous allons procéder à l’installation de Monsieur Barry. En tant que représentant du préfet, j’ordonne que l’installation ait lieu. Rien ne vaut la paix », a-t-il lancé aux militants en colère.

Finalement, l’installation de Monsieur Barry interviendra à 10 H 50’ à la satisfaction des participants dont l’honorable Djessira Traoré de l’UFDG et du directeur de cabinet au gouvernorat de Mamou, Monsieur Bernard Mara.

De Mamou, Mamadou Baïlo Keita pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622972722

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin