Mamou : un conseiller dénonce l’ancien maire, les impôts et la société MTN Areeba dans une affaire de détournement

Mamadou Garanké BaldéL’affaire de détournement d’un montant de 259 millions de francs guinéens par des cadres de la délégation spéciale de Mamou continue d’alimenter les débats dans la ville Carrefour où les langues se délient peu àpeu, a constaté Guineematin.com à travers son correspondant local.

Intervenant ce lundi 11 avril 2016 sur les ondes d’une radio privée de la place, monsieur Mamadou Garanké Baldé, conseiller communal au compte de l’UFD de Mamadou Bah Baadiko, a dénoncé ce qui s’apparente comme une pratique de corruption que l’ancien président de la délégation spéciale de Mamou a voulu perpétuer. « Les 259 millions qui ont été détournés appartiennent à la commune. C’est la société de téléphonie MTN-Guinée qui a versé ces taxes à la commune. Si des montants ont été versé à la société émettrice MTN-Guinée et aux impôts, cela se serait effectué dans le cadre d’une corruption », a dit monsieur Baldé.

Par ailleurs, le conseiller communal a fustigée le comportement de certains citoyens qui déclarent leur soutient à l’ex-président de la délégation spéciale, Elhadj Oumar Diallo, incriminé dans cette affaire. « On doit arrêter de supporter quelqu’un dans cette affaire ! Dire que telle personne avait mangé de l’argent et moi aussi je dois manger n’est pas logique. C’est la vie de la nation qui est en jeux. Il faut ce dire la vérité. Il y a eu détournement des fonds et il faut que cela soit condamné par tout le monde », a-t-il dit avec insistance. « Il faut que ça soit clair, il n’y a pas deux ordonnateurs à la commune ; Elhadj Oumar Diallo est le seul ordonnateur. Par contre, il y a deux signataires (le président et le receveur) au niveau du compte de la commune. Même s’il y avait une autre mafia qui avait l’habitude de bouffer de l’argent, tant que lui (Elhadj Oumar Diallo, NDLR), en qualité de signataire du compte, ne donne pas l’ordre, l’argent ne sortirait pas du compte. S’il y a décaissement, c’est que Elhadj Oumar Diallo est consentant », a ajouté monsieur Baldé.

Enfin, Mamadou Garanké Baldé, conseiller communal de Mamou a indiqué que les autres conseillers communaux « n’avaient aucune information relative à ce montant (259 millions) avant l’éclatement de cette affaire de détournement ».

A suivre !

De Mamou, Mamadou Baïlo Keita pour Guineematin.com

Tél .: (00224) 622972722

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS