Destruction de l’environnement à Dabola : le préfet accuse les conservateurs de la Nature

Bloc administratif de Dabola, plaqueUne mission de la Direction Régionale de l’Environnement, des Eaux et Forets (DREEF) séjourne depuis mercredi, 13 avril 2016, dans la préfecture de Dabola, en vue d’aider les populations de la Commune Rurale (CR) de Dogomet à trouver des activités alternatives génératrices de revenus pour préserver l’environnement, les têtes de la source du fleuve Tinkisso considérablement menacées de dégradation, rapporte l’AGP. 

Durant son séjour, la mission conduite par commandant Facinet Faro,  coordinateur régional des conservateurs de la nature au niveau de la Région Administrative (RA) de Kankan, a échangé avec le préfet de Dabola, Ibrahima Sy Savané.

Dans les échanges, commandant Facinet Faro a porté un doigt accusateur sur les conservateurs de la nature. « Aujourd’hui, tout Dogomet est charbon. Les gardes forestiers devenus commerçants,  ne jouent plus leur rôle. Ils sont tous complices dans la destruction des forets. Les conservateurs de la nature sont devenus des policiers.

Leur objectif, c’est comment se faire de l’argent pour s’acheter des motos. Ce qui veut dire, que leur engagement est une peine perdue… », a déclaré le préfet de Dabola.

AGP/15/04/016

MMC/MKC/AND/ST

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS