Tour dans les 7 commissariats centraux de Conakry : voici le nombre de cartes disponibles

cartes d'identité nationale C’est ce lundi 25 avril 2016 que devait débuter la délivrance des cartes nationales d’identité sur toute l’étendue du territoire guinéen. Mais, après un tour dans les sept commissariats de la ville de Conakry, Guineematin.com est en mesure d’écrire que la délivrance des cartes n’a pas commencé aujourd’hui dans la capitale guinéenne.

Pour mieux  vous informer de l’effectivité de la reprise ou non, au-delà des reporters qui ont été dépêchés dans certains commissariats, un reporter de Guineematin.com a visité tous les sept commissariats sensés délivrer les cartes nationales d’identité. Cela nous a permis d’avoir les statistiques et de connaître les stocks disponibles dans chacun des commissariats de la capitale.

commissariat Belle vueCommissariat central de Belle Vue

Dans cet unique commissariat de la commune de Dixinn, le constat est regrettable : aucune pièce n’est disponible ! Tôt le matin, à 8 heures précisément, des citoyens étaient déjà postés devant la rentrée qui leur était fermée. C’est une heure après que la réunion du commissaire central, Karifa Camara, avec ces agents, s’est terminée et les citoyens ont bénéficié de la première information officielle : c’est impossible de délivrer les cartes d’identité aujourd’hui ! Raison évoquée : le commissariat n’a pas encore reçu son lot de matériel. Une information qui reviendra presqu’un peu partout à Conakry, ce lundi…

cartes nationales d'identité

Commissariat centrale de Kaloum

C’est malheureusement le même constat que le reporter de Guineematin.com a fait. Après la réunion, le commissariat de Kaloum a reçu la visite du directeur de la sécurité régionale de Conakry et porte parole de la police nationale, le commissaire Boubacar Kassé aux environs de 12 heures. « Je suis venu faire le constat et demander aux agents de tout mettre en œuvre pour vite délivrer les cartes d’identité aux citoyens ».

commissariat de la police de MatamCommissariat central de Matam

Contrairement aux deux premiers commissariats visités, Guineematin.com a constaté- à 12 heures six minutes- que le commissariat central de Matam a reçu son lot de matériel pour pouvoir délivrer les cartes nationales d’identité aux citoyens de sa Commune.

Le commissaire Facely Conté a présenté à la presse un lot de 2 500 plastiques, 2 500 fiches d’empreinte et une machine lumineuse. Mais, selon le commissaire central de Matam, les citoyens ne pourront se procurer des pièces d’identité que demain, mardi 26 avril 2016. Pourtant, le responsable de Sabary technologie, la société responsable de la confection dit être prêt et n’attend que l’aval du commissaire.

Commissariat de la police de Matoto

Commissariat central de Matoto

Au moment du passage du reporter de Guineematin.com, à 12 heures 43, le commissariat ne disposait encore de rien. Aucun matériel permettant de délivrer la carte d’identité aux citoyens demandeurs n’était encore disponible, a dit le commissaire Dominique Mara, commissaire centrale de la police de Matoto. Seulement, les équipes de Sabary Technologie étaient sur place et ont dit attendre le matériel.

Commissariat de la police de DabompaCommissariat central de Dabompa

Une machine lumineuse, deux mille cinq cent (2 500) fiches et 374 planches étaient sur place. Ce qui pourra donner 1 496 cartes, a dit le commissaire centrale de la police de Dabompa, le Colonel Sâa Ifono, à 13 heures 25 minutes. Et, aux nombreux citoyens qui rallient son commissariat depuis samedi pour se rassurer de la reprise de la délivrance des cartes nationales d’identité, le commissaire a demandé de revenir dès demain pour faire la demande…

Commissariat central de SonfoniaCommissariat central de Sonfonia

C’est l’ancien stock qui permet au commissariat central de Sonfonia de délivrer les premières cartes nationales d’identité 2016. Selon le commissaire Mamadou Bah, trouvé sur place à 14 heures 08 minutes par le reporter de Guineematin.com, il n’y a que 800 cartes d’identité disponible en ce moment. Et, c’est ce stock qui restait à Sonfonia avant l’arrêt de la délivrance en décembre 2014. Ainsi, le commissariat recevra à partir de demain les demandes que déposeront les citoyens de la zone de Sonfonia, deuxième commissariat de la commune de Ratoma, habilité à délivrer des cartes nationales d’identité.

Commissariat de la police RatomaCommissariat central de Ratoma

Il n’y a que 488 cartes d’identité disponibles, issues de l’ancien stock. Selon le commissaire central, Mamady Touré, les citoyens de Ratoma étaient venus très nombreux dans la matinée de ce lundi pour demander la carte d’identité nationale. Mais, plusieurs d’entre eux n’avaient pas toutes les pièces exigées par les nouvelles dispositions.

Enfin, le directeur régional de la police de Conakry et porte parole  de la police nationale, le Commissaire Boubacar Kassé a rassuré qu’il y a plus de 22 000 cartes disponibles pour la zone spéciale de Conakry. Il a ainsi invité les commissariats qui n’ont pas reçu leurs stocks d’aller les chercher au trésor public.

Abdoulaye Oumou Sow pour Guineematin. Com

Tél. : (00224) 620848501/656486601

 

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS