Iba One, artiste, rap malienLa huitième édition du festival « Manifest », lancée le samedi 23 avril dernier se poursuit au palais du peuple à Conakry. Dans la nuit d’hier à aujourd’hui, dimanche 1er mai 2016, plusieurs artistes guinéens et étrangers étaient sur le podium de l’unique festival de musique en Guinée, organisé par la structure Bénédy Record, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters qui suit cette manifestation culturelle.

En cette avant dernière journée, le meilleur artiste malien, sacré au  »Tamani d’or », était le plus attendu des mélomanes. Entré en scène vers 2 heures 30′ du matin, le jeune artiste a émerveillé encore le public du festival Manifest. Avec un rap dont lui seul a le tempo, Iba One, a fait vibrer les spectateurs qui le réclamaient à chaque montée sur scène d’un artiste. Très attendu, le jeune rappeur malien a montré à ses fans qu’ils avaient raisons de l’attendre. Tout de blanc vêtu, le jeune malien, en adéquation avec son DJ, a rythmé et enchaîné ses titres que le public reprenait en cœur, comme pour dire que sa musique n’est pas étrangère en Guinée. Avec une rapidité sans égale, Iba One, a dépeint les maux dont souffre le Mali. Et, de façon imagée, l’enfant prodige de Bamako a alterné musique rap et pas danse afro drap. Émerveillé par la sympathie du public, le jeune rappeur malien a offert ses habits au public.

C’est après plus de 45′ minutes, de show que l’hôte est descendu du podium pour, dit-il, garder le  »boum » pour cette dernière journée. Comme il le répète dans une de ses musiques « quand il n’y a pas de sel dans la sauce, elle reste amer ».

Donc, rendez-vous ce dimanche soir sur l’esplanade du palais du peuple pour voir la grande surprise de la nouvelle vedette du rap africain

Abdoulaye Oumou Sow pour Guineematin. Com

Tel:(00224)620848501/656486601

 

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin