SyndicalistesComme nous venons de l’annoncer, la fête internationale de travail a été célébrée à Boké ce dimanche 1er Mai 2016 avec la participation massive du secteur éducatif, de la CBG et de l’ANAIM, a constaté sur place Guineematin.com, à travers son correspondant local. Mais, cette cérémonie a été boycottée par les secteurs de transport et de la santé, entre autres.

Après tous les discours protocolaires des différentes autorités administratives, le secrétaire administratif de l’Union locale des travailleurs de Boké a pris le micro pour la lecture du contenu du cahier de charge que l’Inter centrale syndicale CNTG-USTG soumet au gouvernement guinéen.

Guineematin.com vous propose ci-dessous l’intégralité du contenu de ce document :

1) L’application intégrale de tous les accords antérieurs 2015-2016 avant fin Mai 2016

2) La réduction du prix du carburant à la pompe au plutard le 18 Mai 2016

3) Le respect de la législation du travail

4) L’arrêt des licenciements abusifs aux entreprises et sociétés privées

5) La création avant fin juillet 2016 du tribunal administratif

6) Le payement des pensions des retraités au même moment que les salaires des actifs

7) L’augmentation des pensions des retraités concomitamment à chaque augmentation des salaires des actifs

8) L’identification de toutes les PME et l’immatriculation de leurs employés à la caisse national de sécurité sociale

9) La prise en compte des militaires retraités et veuves de Guinée affiliés à la CNTG

10) La mise en place des programmes de formation et de perfectionnement des travailleurs des secteurs privés par l’Office national de formation et de perfectionnement à travers le fond national de qualification et de perfectionnement professionnel

11) L’annulation des taxes prélevés sur le règlement des travailleurs bénéficiant du départ négocié dans les entreprises privées, mixtes et en difficultés

12) L’accélération de la procédure de reprise des activités de la SOTELGUI

13) La protection du consommateur guinéen par des mesures de surveillance stricte des produits mis sur le marché

14) L’arrêt systématique de la concurrence due à l’importation des produits de consommation

15) La lutte à outrance contre le fléau de la drogue qui gangrène de nos jours la couche juvénile aussi bien dans les villes que dans les campagnes

16) La suppression des barrages non conventionnels dans le pays qui ne sont pas encore levés.

De Boké, Mamadou Diouldé Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin